06262022Headline:

Karaté : Ulrich N’guessan Yao candidat est à la présidence de l’AIKASH

Plusieurs fois champion de Côte d’Ivoire et d’Afrique de Shotokan, Ulrich N’guessan Yao est candidat à la présidence de l’Association ivoirienne de karaté Shotokan (AIKASH).

Accompagné d’une forte délégation, Ulrich N’guessan Yao, ceinture noire 4ème DAN est allé déposer, le jeudi 19 mai 2022, ses dossiers de candidature à la Fédération ivoirienne de Karaté Do et disciplines associées (FIKDA), au Plateau. Cet ancien athlète de haut niveau, plusieurs fois champion de Côte d’Ivoire et d’Afrique envisage de diriger l’Association ivoirienne de Karaté Shotokan (AIKASH).

« Nous avons déposé les dossiers à la fédération pour les échéances à venir »

« Conformément au calendrier du comité électoral, nous avons déposé les dossiers à la fédération pour les échéances à venir, à savoir l’élection qui est prévue pour le 4 juin 2022. Nous avons été accompagnés par plusieurs responsables de club Shotokan qui ont estimé que c’était une occasion d’exprimer leurs voix, à savoir soutenir un candidat qui a quand même vécu dans le milieu du karaté depuis un certain nombre d’années et qui connait les réalités du karaté », a-t-il déclaré.

Actuellement gérant d’entreprise intervenant dans plusieurs secteurs d’activités, notamment la sécurité privée, le transport et la construction, le formateur en sécurité privée et consultant veut créer un cadre de paix au niveau de la pratique du Shotokan en Côte d’Ivoire.

« On a constaté que la famille du Shotokan connait beaucoup de difficultés. Nous voulons venir redynamiser le karaté, accompagner nos jeunes. C’est notre passion. Donc il fallait que quelqu’un vienne apporter à cette discipline une note de noblesse pour hisser le niveau du karaté Shotokan en Côte d’Ivoire au niveau international », a dit Ulrich N’guessan Yao.

Ce que le candidat veut apporter à l’AIKASH

S’il est élu, le candidat ambitionne de développer l’AIKASH pour en faire une école de référence en Afrique de l’ouest. Il envisage susciter un climat de paix.

Son objectif est de promouvoir l’unité et un climat de paix propice au développement de la discipline. Il veut aussi développer la pratique de la discipline par l’acquisition d’équipement de pointe, assurer la formation des formateurs par des programmes de stages de perfectionnement.

Soutenir l’autonomisation financière des zones, participer aux compétitions internationales, redorer l’image du karaté Shotokan et par ricochet de la Côte d’Ivoire par pratique de haut niveau de ce sport, font partie de ses priorités.

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles