01252022Headline:

Mali : Un chef jihadiste neutralisé par la force française Barkhane dans le Sahel

Un important chef jihadiste lié à AQMI a été éliminé par la force française Barkhane dans le Sahel , a-t-on appris. Oumarou Mobo Modhi , présenté comme un chef de groupe important au sein d’Ansarul Islam a été tué par la force anti-djihadiste française au Sahel, Barkhane au sud-est d’Hombori dans la région de Douentza (centre du Mali).

Le jihadiste était la tête d’un réseau de poseurs d’engins explosifs improvisés (EEI) .

Directement subordonné à Jafar Dicko, émir du groupe, il opérait dans la région de la RN16 entre Gossi et Gao et y supervisait en particulier la pose d’EEI », indique l’ Opération Barkhane dans un communiqué.

L’annonce est intervenu le jour même d’un sommet Afrique-France, à Montpellier, réunissant des jeunes africains autour d’Emmanuel Macron, en froid avec les autorités maliennes depuis des soupçons de négociations avec une société privée paramilitaire russe “Wagner”.

Affaibli, Ansaroul Islam a été créé en 2016 du côté burkinabè de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso par Ibrahim Malam Dicko, un prêcheur burkinabè.

Ce groupe, d’abord établi dans le nord du Burkina Faso s’est également rapproché à celui du prédicateur radical Amadou Koufa, appartenant à la nébuleuse Al-Qaïda au Sahel et opérant dans le centre du Mali.

K.

Comments

comments

What Next?

Related Articles