01192022Headline:

Soudan : le conseil des ministres a décidé de livrer Omar El Béchir à la CPI

L’ancien Président soudanais Omar El Béchir pourrait être bientôt transféré à la Cour pénale internationale (CPI) pour génocide et crimes contre l’humanité au Darfour. .

L’information a été donnée ce mercredi par la ministre soudanaise des Affaires étrangères.

L’ex Président Omar el-Béchir ainsi que l’ ex-gouverneur de l’État du Kordofan-Sud, Ahmed Haroun, et l’ancien ministre de la Défense, Abdel Rahim Mohamed Hussein vont être transférés à la Cour pénale internationale (CPI).

« Le Conseil des ministres a décidé de remettre les personnes recherchées à la Cour pénale internationale », a déclaré la ministre Mariam al-Mahdi, selon l’agence officielle Suna, lors d’une rencontre avec le nouveau procureur général du tribunal basé à La Haye, Karim Khan, en visite à Khartoum pour une semaine.

Toutefois, la ministre n’a pas fait aucune mention de la date ou des conditions du transfert.

Arrivé au pouvoir après un coup d’État en 1989, Omar el-Béchir a été renversé le 11 avril par l’armée, après plusieurs mois d’un mouvement de contestation contre son régime qui a fait des dizaines de morts.

Il est l’objet de deux mandats d’arrêt internationaux émis en 2009 et 2010 par la CPI pour sa responsabilité dans les crimes commis au Darfour à partir de 2003, où le conflit a fait 300 000 victimes, selon l’ONU.

Koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles