06282022Headline:

Tchad: des journalistes furieux de ne pas pouvoir couvrir les discussions de Doha

Aucun voyage de presse n’a été organisé pour permettre aux journalistes des médias privés de couvrir les négociations entre groupes rebelles et autorités tchadiennes, qui se tiennent depuis dimanche 13 mars à Doha, au Qatar. Des voyages nécessaires, selon les patrons de presse, compte tenu des difficultés financières des médias privés tchadiens. Ces derniers menacent donc de se retirer du processus de transition. Pour tenter d’apaiser les tensions, le ministre de la Communication a reçu les représentants de la presse privée jeudi 17 mars.

Les échanges ont été vifs. Les patrons de presse sont en colère : aucun média privé tchadien n’est parti à Doha pour couvrir les négociations entre autorités et groupes rebelles. Une humiliation pour Moussa Avenir de la Tchirée, porte-parole du collectif des médias privés au Tchad.

« Le Conseil militaire de transition lui-même nous a demandé d’accompagner le processus, nous avons donné le meilleur de nous-mêmes parce que nous sommes des journaux, des radios, des télévisions, des presses en ligne et on vient nous chasser à un moment crucial du processus. Le pré-dialogue de Doha, c’est le début capital du processus. Nous pensons que c’est une humiliation. »

Certains patrons de presse affirment que les autorités veulent cacher ce qui se passe à Doha. Faux, rétorque le ministre de la Communication, Abderaman Koulamallah : « On n’a exclu personne du processus de Doha, il y a eu des changements brusques dans l’organisation de ce dialogue et ça a un peu perturbé notre organisation. Nous sommes en train d’évoluer pour trouver une solution à ce que la presse nationale dans son ensemble puisse couvrir les événements de Doha. »

Ce n’est pas suffisant pour calmer les esprits. Le collectif des médias privés donne 48 heures aux autorités pour faire partir des journalistes à Doha. Sinon, les médias ne couvriront plus le processus de transition. L’Union des journalistes tchadiens a, elle, appelé à une journée sans presse ce samedi au Tchad.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles