07252021Headline:

Côte d’Ivoire : le nom des corps habillés mort dans l’explosion non loin de la frontière du Burkina Faso

L’Armée ivoirienne est une fois de plus endeuillée. En effet, selon un communiqué du Chef d’État-major des Armées, un véhicule militaire de l’armée ivoirienne a sauté sur un engin explosif le samedi 12 juin 2021 sur l’axe Tehini-Togolokaye, au nord-est du pays, non loin de la frontière du Burkina Faso. Le bilan fait état de 3 morts et 4 blessés.
Un gendarme de la Brigade de Tanguelan et deux militaires de l’unité BSE ont perdu la vie sur l’axe Tehini-Zepo- Togolokaye le samedi 12 juin 2021, au nord-est de la Côte d’Ivoire. Il s’agit du Marechal des Logis (MDL) Kouakou Akpolé (gendarme), de la Brigade de Tanguelan, du sergent-chef Koné Séguéni et du sergent Kouadio Venance, tous de l’unité BSE. En effet, leur véhicule a roulé sur un engin explosif.

L’explosion a également fait trois blessés, dont un militaire et deux gendarmes. L’information a été livrée par le Chef d’État-major Général des Armées, Lassina Doumbia à travers un communiqué en date du dimanche 13 juin 2021. Selon la note signée par Lassina Doumbia, « le samedi 12 juin 2021, aux environs de 19 heures, une patrouille de reconnaissance des Forces Armées de Côte d’Ivoire a été l’objet d’une attaque complexe, sur l’axe Téhini-Togolokaye (localité frontalière du Burkina Faso) ».

« Il s’agit d’une embuscade avec usage d’engin explosif improvisé au contact duquel, l’un des véhicules a sauté. La riposte du détachement a permis de sécuriser la zone et de porter secours aux blessés. Le bilan fait état de trois (3) morts et quatre (4) blessés. Ces derniers ont été évacués et pris en charge », précise le communiqué.
« Le Chef d’État-major Général des Armées présente ses condoléances à l’ensemble des Forces Armées de Côte d’Ivoire ainsi qu’aux familles des victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés tout en assurant tous leurs proches de sa compassion. Il réitère ses encouragements à leurs camarades encore sur le terrain. Le Chef d’État-major Général des Armées rassure les populations de la détermination des Forces de Défense et de Sécurité à continuer à agir pour leur protection et les appelle à une franche collaboration avec les forces engagées », a-t-il conclu.
Soulignons que cette attaque intervient 48 heures après l’inauguration d’une Académie internationale de lutte contre le terrorisme à Jacqueville, près d’Abidjan, par le Premier ministre Patrick Achi et son ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara, aux côtés du ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. Par ailleurs, elle intervient cinq jours après une attaque de Djihadistes présumés dans la localité de Tougbo à quelques kilomètres de la frontière du Burkina Faso, au cours de laquelle un soldat ivoirien avait été tué.

actualiteivoire.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles