05182022Headline:

Après le Cameroun, la Semaine du cinéma s’installe au Niger

Les quartiers de la capitale nigérienne et certaines régions seront animés à partir de ce dimanche 27 mars, pour toute la semaine. Pour cause, la 2e édition de la Semaine du cinéma qui s’y tient et où une quarantaine de films seront projetés. Une initiative de jeunes réalisateurs africains qui veulent promouvoir et rendre accessible gratuitement au grand public les différentes œuvres cinématographiques de l’Afrique et de sa diaspora.

Déplacer les films des salles de cinéma vers les quartiers, c’est l’un des objectifs de ce festival itinérant dont la première édition a été accueillie en 2021 par le Cameroun.

Le choix du Niger pour abriter cette édition se trouve dans son passé récent, selon le commissaire général, Aziz Abdramane Sanfo : « Après avoir fait une brève analyse de ce qui se passe dans le cinéma aujourd’hui en Afrique, on se rend compte qu’au Niger ils sont vraiment en manque de production et ce n’est pas seulement le manque de production, mais il y a aussi cet aspect de production de qualité. »

Les femmes africaines dans l’industrie du cinéma sont à l’honneur cette année. Actrices, productrices ou scénaristes ont été célébrées tout au long du gala d’ouverture à travers des projections et présentation de leurs œuvres. Certaines réalisatrices ont aussi reçu des bourses d’études et des appuis financiers.

Parmi elles, Maimouna Oumarou Garba, jeune réalisatrice nigérienne : « C’était une très belle surprise, je suis une passionnée de cinéma et là j’apprends que je reçois une bourse d’études, pour moi, c’est une grande ouverture. »

Des jeunes qui embrassent ce métier bénéficieront de plusieurs formations durant tout le festival et une quarantaine de films seront projetés sur les écrans géants à travers le pays pour le plus grand bonheur des cinéphiles nigériens.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles