05212022Headline:

la dette intérieure du Gabon éclate comme jamais

  • A en croire la DGD, dans son nouveau rapport statistique, la politique de désendettement du pays ne fonctionne pas, ce malgré toute l’énergie déployée par le gouvernement. Sur les 9 premiers mois de l’année 2021, l’encours de la dette publique du pays a connu une envolée considérable. Elle est se situe désormais à 14%.

« Cette hausse du stock de la dette publique s’explique par l’augmentation du stock de la dette intérieure (+52,0 %), en dépit de la baisse de la dette extérieure (-0,6 %). La hausse de la dette intérieure provient de l’augmentation de la quasi-totalité des composantes, notamment marché financier régional (+94,4 %), bilatérale (+81,4 %) et bancaire (+7,1 %) », rapporte la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale.

Dans le même rapport, l’on note que la structure du portefeuille de la dette publique du Gabon en septembre 2021 est composée de 61,5 % de la dette extérieure (4 116,6 milliards de francs) et de 38,5 % de la dette intérieure (2 572,7).

En une année seulement (2020-2021), la dette intérieure a augmenté de 50 %, passant de fait de 1 693 milliards de francs à 2 572,7.

Et, selon les conclusions du Fonds monétaire international (FMI), la dette publique du Gabon représente aujourd’hui 77,4% du PIB, alors que celle-ci ne représentait que 59,9% en 2019.

La situation du Gabon se dégrade de plus en plus, bien que le FMI estime que cette dernière reste viable, mais que les risques sont tout de même considérables.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles