05192022Headline:

Côte d’Ivoire : Zoumana Méité pose la première pierre d’un abattoir industriel de volailles à Azaguié

Le directeur de cabinet du ministère des Ressources animales et halieutiques, Zoumana Méité, a procédé, jeudi 03 février 2022, à la pose de la première pierre d’un abattoir industriel de volailles à Azaguié, dans le département d’Agboville.

La cérémonie de ce jour est la suite logique d’une série marquant l’effectivité de l’installation des infrastructures de transformation des produits d’élevage avicole , indiqué M. Méité, en présence du représentant de l’ambassadeur d’Italie en Côte d’Ivoire, Samuele Porsia, du corps préfectoral, des élus et cadres de l’Agnéby-Tiassa.

Cette action s’est tenue après celles réalisées à Korhogo et Man et « nous continuerons jusqu’à la couverture de l’ensemble du territoire national », a indiqué le représentant du ministre Sidi Tiémoko Touré,

Pour lui, ce projet dénommé Processus d’installation d’abattoirs industriels de volailles en Côte d’Ivoire (PAV-CI) va changer le visage de l’aviculture ivoirienne et particulièrement celui d’Azaguié.

« Il va impacter positivement et directement les éleveurs, les industriels, les distributeurs de produits avicoles et toute la population, car, tous, nous sommes des consommateurs de viande de volailles », a-t-il encore souligné.

Bien avant, le coordonnateur du Programme d’appui à la production avicole nationale (PAPAN), Dr Franck Aimé Etienne Essoh, avait exposé les avantages d’une telle infrastructure.

« Cet abattoir industriel est une infrastructure qui recevra des volailles vivantes en grande quantité, assurera la saignée, la plumaison rapide, l’éviscération, la séparation des différentes parties et garantira la qualité hygiénique et sanitaire de la viande de volaille qui en ressort », a-t-il expliqué.

Toutes les opérations se feront non seulement sur des milliers de volailles en un laps de temps, mais surtout dans des conditions de gestion du froid, réfrigération et congélation, qui permettent de conserver plus longtemps la viande avec toutes ses qualités nutritionnelles et gustatives.

La Société d’abattage de volailles d’Azaguié (SAVA), fait partie du Plan stratégique de relance de l’aviculture 2, qui prévoit la construction de six autres abattoirs industriels de volailles dans les localités de Korhogo, Man, Daloa, Tiébissou, Bondoukou et Dabou.

« Ces sept abattoirs vont acheter et traiter 55 millions de volailles au niveau national. Ce qui représente plus 73% des capacités de production de nos poussins. Au total, ils vont produire plus de 70 tonnes de viande de volailles. Celui d’Azaguié va générer 155 emplois directs », a détaillé le coordonnateur du PAPAN, Dr Franck Essoh

L’objectif du PAV-CI est de répondre, de façon efficace et durable, aux problèmes de commercialisation, d’hygiène, de sécurité sanitaire des produits avicoles et de lutte contre maladies aviaires.

La construction des abattoirs et des fermes avicoles modernes bénéficie du financement de l’Italie et de la NSIA Banque Côte d’Ivoire pour un coût global de plus de 18 milliards de francs CFA.

Cette initiative vise une production d’environ 200 000 tonnes de viande de volaille d’ici à 2030.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles