05172022Headline:

Guerre en Ukraine : une route servant à l’évacuation des civils de Marioupol a été minée

Une route servant à l’évacuation des civils de Marioupol était «minée», a indiqué la Croix Rouge internationale ce lundi 7 mars, après l’échec des deux tentatives pour mettre en place un couloir humanitaire depuis ce port assiégé par la Russie, dans le sud-est de l’Ukraine.

Citant une équipe du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) qui se trouve à Marioupol, Dominik Stillhart, directeur des opérations du CICR, a expliqué qu’«ils étaient prêts hier (dimanche) malgré le fait que ce que constituait l’accord n’était pas entièrement clair. Et dès qu’ils ont atteint le premier poste de contrôle, ils se sont rendu compte que la route qui leur était indiquée était en fait minée.»

Au sujet des couloirs humanitaires, «le problème ou le défi est d’amener les deux parties à un accord qui soit concret, exploitable et précis», explique Dominik Stillhart. Précisant que «nous leur parlons depuis des jours et des jours pour les amener à un accord suffisamment précis pour qu’il puisse ensuite être mis en œuvre».

L’armée russe a annoncé l’ouverture ce lundi de plusieurs couloirs humanitaires et l’instauration de cessez-le-feu locaux pour évacuer des civils des villes ukrainiennes de Kharkiv, Kiev, Marioupol et Soumy, en proie à de violents combats. De même, Moscou précise avoir transmis ces informations aux structures de l’ONU, de l’OSCE et du CICR.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles