05242022Headline:

Russie-Ukraine: l’Afrique du sud prend des sanctions contre la Russie

Alors que plusieurs pays africains ont voté pour une résolution de l’ONU pour condamner la Russie suite à son opération militaire sur le territoire ukrainien, certains comme l’Afrique du sud, se sont abstenus de prendre position. Le chef de la diplomatie publique sud-africaine, a expliqué la position de son pays.

L’Afrique du sud a décidé de ne pas prendre position lors d’un vote aux Nations Unies pour condamner l’opération militaire russe en Ukraine. Cette opération qualifiée d’invasion par les pays occidentaux et leurs alliés a valu à la Russie des sanctions lourdes de la part des puissances occidentales.

Expliquant la raison de l’abstention de son pays lors du vote de condamnation à l’ONU, le chef de la diplomatie publique sud-africaine, Clayson Monyela, a souligné que cela ressemble à du deux poids deux mesures. Il a évoqué d’autres conflits similaires qui n’ont pas suscité autant de mobilisations de la part des pays du monde alors qu’ils sont tout autant condamnables.

« N’oublions pas les peuples de Palestine, du Yémen, de Syrie, de Libye, de Somalie, etc », a indiqué sur twitter le diplomate sud-africain. Il poursuit en indiquant que « l’UE devrait également « condamner » les agresseurs dans ces cas ». « La cohérence dans nos efforts diplomatiques est essentielle », a-t-il ajouté.

Notons que l’OTAN et ses alliés ont armé les rebelles et envahi la Syrie comme la Libye et y ont semé un désordre absolu. Au Yémen, la coalition dirigée par l’Arabie saoudite soutenue par les occidentaux, bombarde le pays depuis plusieurs années au grand-âme des populations. D’autres exemples comme en Palestine où personnes n’a jamais condamné Israël pour sa colonisation agressive et en Irak où les Etats-Unis ont envahi le pays et assassiné le président.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles