01282022Headline:

Afghanistan/ Vers un “transfert pacifique” du pourvoir aux Taliban

Les Taliban sont désormais aux portes de Kaboul, la capitale afghane, dimanche, selon le ministère de l’Intérieur. Ils ont toutefois reçu l’ordre de rester aux limites de la capitale. Par ailleurs, des responsables afghans ont annoncé que le président Ashraf Ghani a quitté le pays. Suivez la situation dans notre liveblog.

Les Taliban ont ordonné à leurs combattants d’entrer dans Kaboul pour empêcher les pillages après que la police locale a déserté ses postes, selon une déclaration d’un porte-parole des insurgés dimanche.

Les Taliban se rapprochaient dimanche 15 Août de la prise complète du pouvoir en Afghanistan, après une campagne militaire d’une rapidité stupéfiante qui les a menés aux portes de Kaboul, où leurs combattants ont reçu l’ordre de ne pas entrer.

Selon plusieurs sources concordantes, des négociations sont actuellement en cours vers un “transfert pacifique du pouvoir.” Les Taliban veulent prendre le contrôle du pouvoir en Afghanistan “dans les jours à venir” par un transfert “pacifique”, a déclaré l’un de leurs porte-paroles.

“Les Afghans ne doivent pas s’inquiéter. Il n’y aura pas d’attaque sur la ville. Et il y aura un transfert pacifique du pouvoir vers un gouvernement de transition”, a par ailleurs déclaré le ministre de l’Intérieur, Abdul Sattar Mirzakwal.

Plusieurs responsables afghans, dont l’ancien vice-président Abdullah Abdullah, ont annoncé que le président Ashraf Ghani avait quitté le pays.

Dans la capitale, différents témoignages sur place font état d’un fort sentiment de panique. De nombreuses rues de Kaboul étaient encombrées de voitures et de personnes essayant de rentrer chez elles ou de rejoindre l’aéroport, ont rapporté des habitants.

De leur côté, de nombreuses puissances occidentales continuent l’évacuation de leurs ressortissants. Les hélicoptères américains continuaient ainsi leurs rotations incessantes entre l’aéroport et l’ambassade américaine. Londres a parallèlement annoncé le redéploiement de 600 militaires pour aider les ressortissants britanniques à partir. En revanche, la Russie ne prévoit pas d’évacuer son ambassade à Kaboul, le pays faisant partie des pays ayant reçu des garanties de la part des Taliban quant à la sécurité de leurs diplomates.

AFP

Comments

comments

What Next?

Related Articles