01282022Headline:

USA : la veuve d’un officier de la CIA tombé au front en Afghanistan exprime sa désolation

Shannon Spann, la veuve d’un autre officier de la CIA qui a été le premier militaire américain à être tué au combat en Afghanistan peu après les attaques terroristes du 11 Août, a fustigé la décision de Joe Biden de retirer ses troupes, révélant qu’elle était déçue par sa position lorsqu’il s’est adressé à la nation après la prise de contrôle des talibans.

Selon elle, la prise de contrôle de l’Afghanistan par les talibans est un manque de respect envers tous ceux qui ont perdu la vie en combattant pour un Aghanistan libre.

Elle a également réfléchi sur les enfants et les femmes qu’elle a rencontrés dans ce pays du Moyen-Orient lors de l’intervention des États-Unis et à quoi ressemblera leur vie avec le retour des talibans au pouvoir.


Le président américain Joe Biden a déclaré le lundi 16 Août qu’il soutenait sa décision de retirer les troupes américaines d’Afghanistan, même si les talibans ont envahi le pays.

Cependant, Spann a déclaré que la position de Biden lors de la conférence de presse était décevante.


« Je suis profondément déçue du président Biden. Sa position de défi dans son discours à la nation », a déclaré Spann à Fox News.

« Vous n’avez pas besoin de chercher plus loin que l’aéroport de Kaboul pour voir que les Afghans locaux ne croient pas à l’histoire [des talibans] qui disent ‘nous allons être pacifiques, nous n’allons pas faire de représailles, nous allons inviter les femmes dans le gouvernement’ »

« Les gens s’accrochent littéralement au train d’atterrissage des avions pour essayer de s’éloigner de l’histoire qu’ils savent être sur le point d’être écrite. »

L’aéroport international Hamid Karzai à l’extérieur de Kaboul est tombé dans le chaos lorsque les talibans ont pris la ville, avec des Afghans et des personnes de pays étrangers, y compris des citoyens américains, inondant l’aéroport pour s’échapper du pays. Le chaos a fait plusieurs morts.

Spann a décrit avoir rencontré de jeunes enfants, du même âge que ses enfants, dans un orphelinat lors d’un voyage en Afghanistan en 2002 pour une cérémonie en l’honneur de son défunt mari.

« Ils nous ont accueillis avec une telle amitié », a déclaré Spann, qui a quitté la CIA en 2009, à Fox News.

« Ils avaient une joie si résiliente sur leurs visages. »

« Je ne peux pas m’empêcher de penser cette semaine à ces enfants », a-t-elle poursuivi. « Maintenant, ces enfants ont entre 20 et 30 ans, comme mes enfants. À quoi ressemblera leur vie maintenant ? »

Lors du même voyage, Spann a déclaré qu’elle avait pu rejoindre un conseil de femmes avec des femmes multigénérationnelles.

Ils « pleuraient juste et me tenaient la main, nous remerciant de l’implication des États-Unis dans leur lutte et me racontant des histoires sur la façon dont ils étaient prisonniers dans leurs propres maisons lorsque les talibans contrôlaient leur comté », a déclaré Spann à Fox News.

« Je me demande aujourd’hui ce que sont devenues ces femmes. »

Afrikmag

Comments

comments

What Next?

Related Articles