05242022Headline:

Burkina Faso : L’armée française tue accidentellement 4 civils

Quatre civils ont été tués accidentellement au Burkina Faso par l’armée française. Cet incident est survenu à l’occasion d’une opération antiterroriste qui a impliqué des hélicoptères français et des troupes au sol et a permis de neutraliser 10 jihadistes dans le nord du pays, jeudi 10 février.

La mort de quatre civils au Burkina arrive à un mauvais moment, car le sentiment anti-français est particulièrement fort au Mali et commence à se propager au Burkina Faso à la suite d’un coup d’État en janvier. “Malheureusement, malgré toutes les mesures prises par la force (française) Barkhane et par l’unité engagée sur le terrain, quatre civils, présents dans le camp terroriste, ont perdu la vie lors des échanges de tirs”, a déclaré l’armée française dans un communiqué.

L’état major français a déclaré que 10 militants d’Ansarul Islam avaient été tués après de violents affrontements dans la nuit du 7 au 8 février près de la ville de Ouahigouya, près de la frontière avec le Mali. L’armée française a déclaré que le groupe était à l’origine d’attaques qui ont tué 53 policiers burkinabés en novembre et d’une attaque récente qui a tué deux soldats burkinabés.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles