05252022Headline:

Russie-Ukraine : le jeu d’équilibriste de Macky Sall, voix du Sénégal et de l’UA

Président en exercice de l’Union africaine, le chef de l’État sénégalais s’emploie à peser diplomatiquement dans le conflit qui oppose Kiev et Moscou. Une tâche délicate alors que le continent est divisé sur la position à adopter.

Dans la résolution du conflit ukrainien, quel rôle doit jouer l’Afrique ? Président en exercice de l’Union africaine (UA), Macky Sall est en tout cas bien décidé à porter la voix du continent dans cette guerre. Le 9 mars, le chef de l’État sénégalais a ainsi échangé « à son initiative » avec son homologue russe Vladimir Poutine « pour solliciter un cessez-le-feu durable en Ukraine ». Cet appel téléphonique intervient alors que le conflit dure depuis maintenant vingt jours.

« En appelant Poutine, Macky Sall veut se poser en arbitre crédible entre la Russie et l’Ukraine », explique une source diplomatique. Pour le patron de l’UA, il y a bien sûr un enjeu symbolique et diplomatique dans la volonté de peser dans un conflit qui, s’il se joue à des milliers de kilomètres de Dakar et Addis-Abeba, concentre les attentions mondiales et polarise le jeu international. Il y a aussi une nécessité économique et sociale. L’Afrique le sait, elle n’échappera pas aux conséquences économiques de la guerre.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles