04212021Headline:

Covid-19: le vaccin russe Spoutnik V efficace à 91% selon une étude du «Lancet»

Après les vaccins de Pfizer-BioNTech, Moderna, et AstraZeneca, le vaccin russe Spoutnik V est le quatrième à passer les fourches caudines de l’examen par la communauté scientifique. Les résultats de la phase 3 de son essai clinique sont publiés dans «The Lancet» et sont très prometteurs avec 91,6% d’efficacité annoncés.
Le protocole d’essai du vaccin Spoutnik V a été des plus classiques. Vingt-deux mille personnes ont été recrutées et séparées en deux groupes : à l’un, il a été administré un placebo, à l’autre le vaccin russe. Après l’injection d’une seconde dose 21 jours plus tard, les scientifiques ont observé la survenue de cas de Covid-19 dans les deux groupes. Cela a alors permis de déterminer l’efficacité du vaccin.

Elle est en l’occurrence de 91,6%. Spoutnik V s’avère donc très efficace pour prévenir les formes symptomatiques du Covid-19. Il manque néanmoins des données pour conclure sur les formes asymptomatiques. L’efficacité atteint même 100% pour les formes graves et semble se maintenir pour les personnes de plus de 60 ans, même si là aussi, il faudra encore un peu de temps pour consolider ces résultats. Enfin, les auteurs du rapport de The Lancet ne constatent aucun effet secondaire grave lié au vaccin.

« Le développement du vaccin Spoutnik V a été critiqué pour sa précipitation, le fait qu’il ait brûlé des étapes et une absence de transparence. Mais les résultats rapportés ici sont clairs et le principe scientifique de cette vaccination est démontré », ont estimé deux spécialistes britanniques, les professeurs Ian Jones et Polly Roy, dans un commentaire joint à l’étude du Lancet. Cela « veut dire qu’un vaccin supplémentaire peut désormais rejoindre le combat pour réduire l’incidence du Covid-19 », ont insisté ces chercheurs qui n’ont pas eux-mêmes été impliqués dans l’étude.

Spoutnik V parmi les vaccins les plus efficaces
Ces premiers résultats vérifiés d’efficacité corroborent les affirmations initiales de la Russie, accueillies avec méfiance à l’automne dernier par la communauté scientifique internationale. Ils semblent classer à ce stade le Spoutnik V parmi les vaccins les plus performants, avec ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna (autour de 95%), qui utilisent pourtant une technologie différente.

Spoutnik V, à l’instar de celui développé par AstraZeneca, est un vaccin à vecteur viral. Il est donc bien plus simple à manipuler que les vaccins à ARN de Pfizer et Moderna. Son développement par l’institut Gamaleya a cependant été critiqué par la communauté scientifique déplorant son manque de transparence. C’est donc désormais chose réglée puisque les données sont disponibles.

C’est maintenant aux autorités sanitaires de se prononcer. La demande d’agrément en Europe a été déposée il y a tout juste deux semaines.

(Avec AFP)

Comments

comments

What Next?

Recent Articles