05252022Headline:

Ukraine: les Etats-Unis menacent d’entrer dans la guerre « à pleine force » contre la Russie

Le conseiller à la sécurité nationale du président américain Joe Biden, Jake Sullivan, a averti la Russie que l’OTAN entrerait « à pleine force » si une frappe était enregistrée sur le territoire de l’OTAN, intentionnelle ou non.

La Russie a bombardé une base militaire ukrainienne près de la frontière polonaise dimanche. La frappe a touché le champ de tir militaire de Yavoriv, également connu sous le nom de Centre international pour le maintien de la paix et de la sécurité, à environ 16 kilomètres de la frontière polonaise. La Pologne qui est membre de l’OTAN, a immédiatement demandé que davantage de troupes et d’équipements de l’OTAN soient placés à sa frontière avec l’Ukraine dans le but de « montrer à la Russie que nous sommes assez forts pour dissuader ».

Sur cette question, le conseiller à la sécurité nationale du président américain Joe Biden, a également réagi dimanche lors d’une apparition sur « Face the Nation » sur CBS dimanche. Interrogé sur la réaction de l’OTAN contre la Russie même si une frappe sur le territoire de l’organisation était accidentelle, Jake Sullivan a répondu que « le président a été clair à plusieurs reprises que les États-Unis travailleront avec nos alliés pour défendre chaque pouce du territoire de l’OTAN, et cela signifie chaque pouce ».

Sullivan, a expliqué que « s’il y a une attaque militaire sur le territoire de l’OTAN, cela causerait l’invocation de l’article cinq, et nous ferions appel à toute la force de l’alliance de l’OTAN pour y répondre », a-t-il poursuivi. Sullivan ajoute que « tout ce que je dirai, c’est que si la Russie attaque, tire dessus, tire sur le territoire de l’OTAN, l’alliance de l’OTAN répondrait ».

L’avertissement de Washington intervient plusieurs jours après qu’un drone de reconnaissance a volé depuis l’Ukraine et s’est écrasé à Zagreb, en Croatie, incitant le pays à accuser l’alliance militaire dirigée par les États-Unis d’une réponse « lente ». Le Premier ministre croate Andrej Plenkovic a qualifié l’incident, qui n’a fait ni dégâts ni victimes, de « menace pure et claire ». L’origine du drone n’est cependant pas claire, et l’Ukraine et la Russie ont nié l’avoir lancé.

Comments

comments

What Next?

Related Articles