01282022Headline:

Bouaké: succession de malheurs à l’université Alassane Ouattara, une étudiante meurt en couche

Les étudiants de l’UAO ne se sont pas encore remis de la tragique disparition de leur condisciple Gagné Monké Serges alias el capo qu’un autre malheur vient de leur planter à nouveau le couteau dans la plaie.

Consterné, écœuré j’écris ces lignes. Stupéfait je me pose des questions : Que se passe-t-il réellement à l’université Alassane Ouattara ? Les étudiants ont-ils touché à un interdit ? Les cas d’accidents, d’agressions, de courtes maladies voici les malheurs dont sont frappés les étudiants de l’UAO depuis un certains temps.

Aujourd’hui encore une étudiante vient de rendre l’âme. Selon cette information publiée le samedi 21 Août 2021 par la plateforme d’information des étudiants de l’UAO, l’étudiante Goué Lou serait morte suite à un accouchement qui a mal tourné hier vendredi 20 Août 2021. En voulant donner la vie à un enfant, elle a perdu la sienne.

Femme, le simple fait de donner naissance à un enfant devrait suffire pour reconnaître ta valeur. A plus forte raison celles qui se battent pour le développement de notre société, notamment les journalistes, les pilotes, les conductrices, les écrivains, les ménagères Etc. Mais malheureusement notre société d’aujourd’hui ne l’a pas encore compris.

Je voudrais rendre un vibrant hommage à toutes ces femmes qui, en voulant donner naissance sont décédées. Toutes nos condoléances à la famille estudiantine de notre sœur Goué Lou, ainsi qu’à sa famille biologique.

lecourrierquotidien

Comments

comments

What Next?

Recent Articles