01212022Headline:

Côte d’Ivoire: le secrétaire général du FDFP levé de ses fonctions par le président du comité de gestion

Ange Leonid Barry-Battesti, secrétaire général du Fonds de développement de la formation professionnelle (FDFP), a été suspendu de ses fonctions, le vendredi 20 Août 2021, par le président du comité de gestion, l’ancien ministre Joël N’Guessan.

Pour une simple présomption de détournement, le SG fait l’objet de sanctions «à titre conservatoire ». Un intérimaire, en l’occurrence, Ouattara Hassane, anciennement conseiller spécial du président du Comité de gestion a été immédiatement nommé. Cette décision de Joël N’Guessan ne fait pas l’unanimité au sein de son conseil dont certains lui dénient la compétence pour prendre un tel acte.

Le président du comité de gestion est-il compétent à prendre cette décision ?

Le président du comité de gestion est-il légalement fondé à prendre une telle mesure même « conservatoire » ? C’est la grande question au sein de son conseil. Selon nos sources, le président du comité de gestion n’a pas compétence pour suspendre le secrétaire général du Fdfp nommé par décret sur proposition du ministre de tutelle. Rien que par respect du parallélisme des formes c’est un autre décret qui doit le suspendre.

La règlementation ne l’y autorise pas, cette prérogative revenant au ministre en charge de la Formation professionnelle. Le décret N° 2019-291 du 3 avril 2019 modifiant le décret N° 92-05 du 8 janvier 1992 portant organisation et fonctionnement du Fdfp ne donne pas ce privilège au président du Comité de gestion.

A.K.

Comments

comments

What Next?

Related Articles