05192022Headline:

Côte d’Ivoire : saisie record de plus de 2 tonnes de cocaïne à Abidjan

La police a annoncé samedi avoir mis la main sur plus de deux tonnes de cocaïne dans les villes côtières d’Abidjan et de San Pedro. C’est une nouvelle saisie record pour le pays où le trafic de cocaïne semble s’accentuer ces dernières années.

C’est une première perquisition à Abidjan la semaine dernière qui conduira au vrai butin. D’après la Direction générale de la police nationale, les forces de l’ordre découvrent le vendredi 15 avril 168 kilo de cocaïne, dans un appartement de la commune de Koumassi en plus du matériel servant à son emballage.

D’indice en indice, la piste mène à San Pedro, deuxième ville portuaire de Côte d’Ivoire, où jeudi dernier, les enquêteurs trouvent une quantité de poudre blanche dix fois plus importante.

Au total, deux tonnes et 57 kilo de cocaïne ont été saisies, avec l’interpellation de neuf individus, Ivoiriens et étrangers, d’après le ministère de l’Intérieur. Estimée à plus de 62 millions d’euros, il s’agit de la plus grosse prise de ce stupéfiant en Côte d’Ivoire depuis celle de l’an dernier, deux fois moins importante.

La police ne précise ni la nationalité des suspects étrangers, ni le pays de provenance de la drogue. Mais les opérations précédentes ont montré que la cocaïne partait d’Amérique latine, plusieurs fois du Brésil. Avec l’Europe pour destination finale, ce qui place de fait la Côte d’Ivoire dans la liste des pays de transit en Afrique de l’Ouest.

Entre 2019 et 2021, plus de 47 tonnes de poudre blanche ont été saisies dans la région selon les Nations unies.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles