07252021Headline:

Fonction Publique : l’inadéquation formation-emploi dans certains postes de l’administration

Les DRH de la fonction publique ont déploré, 21 juin 2021, l’inadéquation entre formation et emploi dans certains postes de l’administration.
Lors d’une rencontre d’échanges et de travail, ces cadres ont précisé à Anne Ouloto que la Fonction publique leur affecte souvent des agents qui ne répondent pas à leur profil, d’où les nombreux rejets de postes.

Ils ont également relevé une forte présence des enseignants dans l’administration publique alors que ceux-ci ne répondent pas aux profils des postes.

Selon eux, face à cette situation ils sont obligés de rejeter certains de ces agents mis à la disposition de leurs départements.

Par ailleurs, les participants ont décrié la forte affluence des fonctionnaires dans les ministères du Budget et du Portefeuille de l’État et celui de l’Économie et des Finances ainsi que les régies financières à cause des primes de rendement très intéressantes.

A ce sujet, la DRH du Ministère du Budget et du Portefeuille de l’État, Mme Mandjima Ouattara a révélé avoir rejeté une liste de 600 personnes mises à la disposition de son département en 2020.
Le directeur de la programmation et du contrôle des effectifs, Kouassi Adlès Francis a mentionné que 21.492 fonctionnaires ont été recrutés en 2019. Sur ce nombre 20.674 ont été affectés et plus de 800 attendent encore une prise de service.

Il a indiqué que pour les agents nouvellement affectés dans l’administration publique, près de 5.000 agents attendent une prise de service deux mois après.

A cet effet, Anne Désirée Ouloto, a engagé les DRH de l’administration publique à œuvrer pour la bonne gestion des ressources humaines mises à leur disposition.

actualiteivoire.info

Comments

comments

What Next?

Related Articles