06232021Headline:

L’assassin a fracturé son cou, avant ou après l’avoir dépouillée

On en sait un peu plus sur le meurtre de Ohouot Sopie Marie France, étudiante en 2ème année de BTS Tourisme et Hôtellerie à l’Institut de formation professionnelle Kadi’S Raouda de la Riviera Palmeraie (Abidjan). L’assassin a fracturé son cou, avant ou après l’avoir dépouillée.
Le lundi 26 avril 2021, Ohouot Sopie Marie France avait quitté la cour familiale située à N’Dotré (Abobo), pour se rendre à l’école. Elle n’est plus revenue, jusqu’à ce que son corps soit retrouvé, au petit matin du mercredi 28 avril 2021, au carrefour « Bandji », dans les environs de la forêt du Banco, sur l’axe Abobo-Yopougon.
Depuis lors, les enquêtes confiées à la police, suite à une plainte de la famille éplorée n’a pas encore abouti à une arrestation, mais de source proche de certains des proches de la victime, la cause de la mort est désormais connue.

« Depuis les cours de l’après-midi du lundi 26 avril 2021 soir, Marie France n’est plus revenue à l’école. C’est dans la matinée du mercredi 28 avril que la Direction de son école appelle mon frère Marc pour lui donner la triste nouvelle. Nous avons appris, par la même occasion, que son corps sans vie est retrouvé au carrefour « Bandji » sur l’axe Abobo-Yopougon à la lisière de la forêt du Banco », a déclaré Ulrich Ohouot, aîné de la défunt.
Le journal précise : « Ce n’est que le mercredi au petit matin que le corps de la jeune étudiante de 21 ans, a été retrouvé, le cou fracturé, des biens personnels portés disparus et un examen médical toujours entre les mains du médecin ».

« La police ne souhaite pas communiquer sur une affaire toujours en instruction ». Cependant, relève-t-il, « la famille qui a porté plainte, sait au moins que personne n’a encore été interpellé. Et le mystère sur les circonstances exactes de la mort de Ohouot Sopie Marie-France demeurent ».

actualiteivoire.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles