01212022Headline:

Quand les clients n’arrivent pas à recharger leur compteur à quatre, la réponse de la CIE

Depuis quelques jours, les propriétaires et locataires de maison sont confrontés à une interdiction de rechargement d’énergie de leur compteur électrique. De façon répétitive, les clients qui sont dans ce cas ont essayé de recharger en vain leur compteur via les réseaux de téléphonie mobile existants. Pour certains, la réponse est ceci: “Cette demande n’a pas pu être traité. Veuillez contacter le service client”. Pour d’autres voilà le message qu’on leur adresse :” Le système est temporairement indisponible. Merci de réessayer plus tard”.
Un client s’est approché de nous pour nous expliquer ceci: “Quand nous avons essayé d’en savoir plus en contactant les services clients des différents réseaux mobiles à travers leur système de paiement mobile, nous nous sommes rendus compte que le problème dépassait leur compétence.” Nous avons alors été inspiré d’appeler le service client de la Compagnie Ivoirienne d’Électricité (CIE). Voici ce qui est ressorti de notre enquête:

Tout gentiment, la dame qui nous a reçu nous a expliqué que les compteurs à carte ont un coût. Ils avaient été distribués à tous ceux qui avaient manifesté le désir de s’en approprier lors de sa promotion. Elle nous dit par la suite qu’il a été conseillé à chaque acquéreurs de payer le compteur au fur des chargements d’énergie avec une consommation mensuelle de 3.200f sur cinq (5) ans. Ce qui devait faire normalement 192.000F à la fin des cinq années prévues.

Elle continue pour dire qu’après un certain nombre de mois, le consommateur devra atteindre un certain taux. C’est ce qui a causé la coupure des compteurs qui n’ont pas atteint l’objectif escompté. Tous les consommateurs devront se rendre dans leur agence concernée pour se voir attribuer une somme qu’ils doivent payer avant le rétablissement de leur compteur. Les sommes à payer diffèrent en fonction de la consommation.

Voilà ainsi les informations en notre possession quant aux compteurs prépayés dont le chargement d’énergie a été interrompu. Quitte à chaque consommateur de se mettre en règle conformément aux dispositions de la CIE.

Jean Didier Degolé

Comments

comments

What Next?

Recent Articles