05252022Headline:

Tchad: les victimes du régime de Hissène Habré manifestent

Au Tchad, les victimes du régime de Hissène Habré, l’ancien président qui a dirigé le Tchad de 1982 à 1990 et dont le régime a fait plus de 40 000 morts, ont manifesté ce 25 mars. Cela fait sept ans que les collaborateurs de l’ancien président ont été condamnés après un procès organisé par le Tchad. Mais depuis, les condamnations n’ont pas été exécutées alors que les victimes meurent les unes après les autres. Près de 300 personnes ont assistés au rassemblement.

L’association des victimes des crimes du régime de Hissène Habré a voulu une célébration modeste, marquée seulement par une déclaration. Face aux invités parmi lesquels des journalistes, le président de l’association, Clément Dokhot Abaifouta, dit ne pas comprendre pourquoi les complices de l’ancien président pourtant condamnés par la justice tchadienne ne sont toujours pas inquiétés et que rien n’ait été fait en terme d’indemnisation : « Les milliers de gens qui ont inquiété, qui ont arrêté, qui ont torturé courent encore, donc pour nous victimes, c’est que le procès de Ndjamena n’est pas encore fini parce que nous avons encore les exactions de la DDS qui inquiètent et qui perturbent la quiétude de la population. »

Les victimes du régime Habré pointent aussi la lenteur dans la mise en place du fonds d’indemnisation piloté par l’Union africaine, surtout que depuis la condamnation de de Hissène Habré, plus de 350 survivants des prisons politiques qui attendaient une indemnisation sont décédés.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles