05212022Headline:

Tchad: première édition de la Senafet Fashion week à Ndjamena


Au Tchad, la mode féminine était à l’honneur hier samedi soir 26 mars. La première édition de la Senafet Fashion week, un défilé de mode 100% féminin (styliste et mannequin), était organisé par l’Office national de la promotion du tourisme, de l’artisanat et des arts (ONPTA) dans un hôtel de la capitale. Objectif : mettre à l’honneur les femmes et les stylistes féminines du pays.

Dans les loges, c’est l’effervescence quelques minutes avant le défilé. Les mannequins enfilent leurs tenues. Élodie Lioness, styliste, fait les derniers ajustements : « On fait l’essayage avec les mannequins pour voir comment ça se passe. »

Sa collection très colorée rend hommage à sa petite-fille et met en valeur un tissu 100% made in Tchad. « Ma robe, c’est un tissu tchadien, c’est du coton tchadien, raconte-t-elle. C’est pour valoriser nos matières et pour dire qu’on a du meilleur coton au Tchad, pourquoi ne pas l’utiliser ? Pourquoi chercher des matériaux ailleurs ? »

De l’autre côté des loges, Zenaba Ousmane est la doyenne des six stylistes à participer au défilé. « C’est une tenue traditionnelle travaillée avec le cory et c’est un tissu qui représente une natte, parce que la natte chez nous représente aussi un patrimoine national. » Avoir des tenues traditionnelles, c’est important pour elle : « On a tendance à copier les habits de l’Afrique de l’Ouest, mais j’aimerais que la mode tchadienne soit présentée à base de quelque chose de traditionnel. »

Sur le podium, les robes de soirée, les kimonos ou encore les voiles séduisent le public. Les stylistes, elles, demandent plus de soutien aux autorités, pour faire connaître la mode tchadienne sur les podiums internationaux.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles