05182022Headline:

Côte d’Ivoire : le Ministre Amadou Koné a apporté des éclairages sur la réalisation du Métro d’Abidjan lors dune interview

Saluée pour le bonheur des populations, la réalisation du Métro d’Abidjan continue de faire couler encres et salives. Certaines personnes estiment le coût élevé, comparativement à des projets similaires dans des pays de la sous-région. Invité sur le plateau de la chaîne de télévision LIFE TV à se prononcer sur “Les défis de modernisation dans le secteur des transports ivoiriens”, le jeudi 03 février 2022, le Ministre Amadou Koné a apporté des éclairages.

Selon lui, beaucoup d’amalgames sont faits à ce niveau. “Il ne faut pas comparer le prix d’un train qui est calibré pour transporter 120 000 passagers par jour à celui d’un train qui aura à transporter 500 000 personnes par jour sur environ 37 kilomètres à l’intérieur de la ville d’Abidjan”, a d’entrée souligné le Ministre Amadou Koné, estimant que les investissements ne peuvent pas être les mêmes en tenant compte de la densité du trafic et le type d’infrastructures à réaliser.

Aussi, le Ministre Amadou Koné a rappelé la différence entre la voie actuelle du chemin de fer et le tracé prévu pour le Metro d’Abidjan. “Le tracé va suivre celui de la voie déjà existante. Mais, à côté, il y aura deux autres voies pour le Métro qui vont nécessiter un élargissement de l’emprise”, a-t-il précisé. Avant d’ajouter que le Metro aura une vitesse de 80 km/h, tandis que le train tel que nous l’avons se limite à 30 km/h. “Tout ceci nécessite d’importants investissements avec la prise en compte des questions d’indemnisation”, a souligné le Ministre des Transports.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles