09242021Headline:

Côte-d’Ivoire: Avant de bloquer l’accès à facebook,Bruno Nabagné Koné veut sensibiliser sur les dérives sur Facebook

Côte-d’Ivoire: Avant de passer à la répression, le gouvernement va sensibiliser sur les dérives sur Facebook

(Agence Ecofin) – En plus des SMS, le gouvernement de Côte d’Ivoire est contrarié par l’usage des réseaux sociaux. Le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné (photo), l’a dit au terme du conseil des ministres du 27 janvier 2017.

« Je pense que nos populations doivent pouvoir communiquer facilement, que les jeunes doivent avoir accès à ces technologies modernes. Ça ouvre le monde à notre jeunesse, ça donne des opportunités à cette jeunesse en dehors de la Côte d’Ivoire.», reconnaît le ministre Bruno Nabagné Koné. Mais il déplore les dérives qui ont pris le pas sur les vertus des réseaux sociaux : « mais quand on y va, on est très déçu du niveau de certaines réactions […] Chacun pense tout savoir. Chacun donne son avis sur tout. A la première phrase, on insulte. J’estime que ce n’est pas cela la vocation de ces réseaux».

Le ministre de la Communication, par ailleurs porte-parole du gouvernement, a annoncé le prochain lancement d’une campagne de sensibilisation. Mais il brandit aussi la menace de la censure et de la répression. « Si ça ne marche pas, nous allons mettre des restrictions comme d’autres pays dans le monde. Nous allons commencer à poursuivre tous ceux qui s’adonnent à des pratiques qui sont dégradantes et qui mettent en danger la sécurité des autres. Aujourd’hui, en Côte d’Ivoire, nous avons pris le parti de laisser la liberté […] Mais vous risquez de nous obliger à prendre des mesures pour restreindre les usages. Aujourd’hui, si nous le voulons, nous pouvons interdire l’accès à Facebook», a prévenu le ministre Bruno Nabagné Koné.

Bruno Koné menace: « Nous avons les moyens de bloquer l’accès à facebook…» l’Internet en Côte d’Ivoire

Comments

comments

What Next?

Recent Articles