12172017Headline:

La diva de la musique ivoirienne Monique Séka se confie : « J’ai peur des hommes »ses raisons

La cinquantaine, Monique Séka continue de faire la fierté de la musique ivoirienne même si elle ne sort plus des albums à fréquence régulière. Belle à souhait, l’auteure de « Missounwa » a levé un coin du voile sur sa vie.

Auteure de dix albums et fille de Okoi Seka, célèbre chanteur ivoirien des années 70, Monique Séka aura eu une carrière musicale tranquille et calme sans scandale. Aujourd’hui âgée d’une cinquantaine d’années, la chanteuse mène une vie de famille tranquille.

Mère de trois enfants, Monique Séka a confié à Vibe Radio qu’elle évite les histoires. Parce que craignant les hommes. « J’ai peur des hommes », a-t-elle confié à Konnie Touré dans le cadre de l’émission « 10 en 10 ».

Côté carrière, Monique Séka apprendra qu’à l’âge de 60 ans, elle risque de tout laisser tomber et aller s’installer dans son village. « À 60 ans, je me vois dans mon village », a-t-elle confié.

Née le 22 novembre 1966, Monique Séka fait partie des valeurs sûres de la musique ivoirienne. Celle qu’on surnomme la « reine de l’afro-zouk » a sorti des titres à succès. De « Yélélé » en passant par « Adéba », « Okaman », « Missounwa » et « Tantie Affoué », Monique Séka a marqué de par son timbre vocal assez particulier et exceptionnel. Bien que son dernier album date de 1986, la chanteuse défraie des sensations à chacune de ses prestations. Elle est invitée au Femua 10 où elle donnera un concert live.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment