08062020Headline:

Côte d’Ivoire: Koumassi dit non à l’installation d’un centre de dépistage du coronavirus dans la Commune

Une manifestation a éclaté ce lundi 6 avril 2020, à la place Inchallah de Koumassi, contre l’installation de chapiteaux devant abriter un site de dépistage du coronavirus.

C’est la deuxième commune d’Abidjan touchée par des contestations, en deux jours. Après Yopougon, Koumassi. Ce lundi, c’est aux cris de « On ne veut pas », que des manifestants s’en sont pris à des personnes qui tentaient d’installer des chapiteaux en vue de l’érection d’un site de dépistage de coronavirus.

Le site devait être dressé à la célèbre place Inchallah de la commune dirigée par le maire (RHDP) de Koumassi. Dans la journée, les autorités avaient expliqué, en direct à la RTI, que certains sites avaient été retenus, pour servir de centre de dépistage, après que la Côte d’Ivoire a reçu plus de 20 000 tests offerts par le milliardaire chinois fondateur de Alibaba Group, Jack Ma.

Au cours de sa communication, Prof Mamadou Samba, directeur général de la Santé, avait admis que le gouvernement avait manqué de « pédagogie » à Yopougon BAE.

En effet, les populations riveraines n’ont pas été informées de l’initiative. Le gouvernement du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly invisible sur les radars (à l’exception d’une vidéo pré-enregistrée diffusée sous forme de message à la Nation) multiplie les erreurs dans la gestion de la crise du coronavirus.

A Yopougon, après les explications des autorités, dont le préfet Vincent Toh Bi Irié, la police est en train de prendre progressivement le contrôle de l’espace contesté.

Conformément aux promesses gouvernementales. Une opération similaire devrait se faire à Koumassi et sans doute sur les autres sites prévus à cet effet.

Ivoirmatin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles