12052016Headline:

Côte d’Ivoire /Toute Première condamnation pour pratique homosexuelle

gay lesbienne

Deux jeunes hommes ont été condamné à 18 mois de prison ferme par le tribunal de première instance de Sassandra, dans le Sud-ouest de la Côte d’ivoire, pour pratique homosexuelle, une première dans le pays.

Ces deux personnes, P. L., 31 ans, vigile dans un complexe agro-industriel à Dakpadou, village du département de Sassandra, et L. A., 19 ans, ont été surpris en plein ébats sexuels par l’oncle du plus jeune qui, choqué par ce spectacle, a porté plainte auprès de la gendarmerie de Sassandra. Les amoureux sont immédiatement mis aux arrêts et déférés au parquet de Sassandra.

Lors de leur comparution, jeudi, P. L. et L. A. ne font pas de difficulté à avouer les faits, précisant qu’ils sont amants depuis longtemps et qu’ils ne voient pas en quoi leur acte constitue un délit.

Le procureur a pour sa part rappelé que même s’il existe des homosexuels en Côte d’Ivoire, «la loi qualifie de contre nature cet acte impudique », indiquant que des rapports sexuels entres deux personnes du même sexe doivent être « sanctionnés ».

Les deux accusés ont été condamnés à 18 mois de prison ferme chacun.

Dans le département de Sassandra, l’on dénombre plusieurs homosexuels qui sont bien connus des populations. En 2015, un couple gay vivant dans le village de Lebloko, en situation rupture, s’est retrouvé au commissariat de police sur plainte de l’un des amants qui s’opposait au « divorce ».

La police leur avait alors rappelé ce à quoi ils s’exposaient, tout en leur demandant « plus de pudeur et de discrétion » en retournant en famille pour régler à l’amiable leur différend.

Auteur: AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment