12092021Headline:

Bamako : Ce qui s’est réellement passé avec l’avion Air Côte d’Ivoire

Hier lundi 22 novembre 2021, la compagnie Air Côte d’Ivoire a été informée de la tentative de saisie d’un de ses aéronefs de type Airbus A319 à l’aéroport international de Bamako. Ci-dessous l’information qui circulait avant la mise au point de la compagnie.

“Suite à une décision de la Cour de justice de la Cedeao, un appareil exploité par la compagnie aérienne ivoirienne a été saisi.
L’homme d’affaires congolo-malien Oumar Diawara a obtenu, le 22 novembre, la saisie au Mali d’un Airbus A319 immatriculé TU-TSZ exploité par la compagnie nationale Air Côte d’Ivoire. L’opération fait suite à la décision, le 22 octobre, de la Cour de justice de la Cedeao de lui réattribuer environ 50 hectares de terrains confisqués en 2020 sur décision du tribunal de première instance d’Abidjan, ainsi que de lui verser 1,3 milliard de francs CFA au titre de dommages et intérêts.
Me Yvon Ibouanga, un des membres du collectif des avocats de l’homme d’affaires en question avait prévu qu’ils allaient passer à la phase de saisie des avoirs et biens de la Côte d’Ivoire à l’étranger au cas où Abidjan ferait fi de la décision rendue par l’instance commune aux 15 pays membres de la CEDEAO. Les tentatives du média financialafrik pour joindre les responsables de Air Côte d’Ivoire, de la BNI Gestion et d’autres parties intéressées au dossier sont restées vaines”, mais cette information semblerait erronée, la direction générale de la compagnie aérienne s’est très vite saisie de l’affaire puis a rendu publique les faits authentiques .

Selon Air Côte d’Ivoire, cette mesure qui s’apparente en une exécution d’une décision de la Cour de Justice de la CEDEAO, ne concerne nullement la compagnie .
La direction de la compagnie informe l’opinion publique nationale et internationale que cette tentative n’a pu prospérer et que le vol prévu à 17h10, a effectivement décollé à 17h12.
Air Cote d’Ivoire, la compagnie leader et de référence en Afrique de l’Ouest et du Centre mettra tout en œuvre pour garantir sa crédibilité.
Elle entend utiliser tous les moyens de droit à sa disposition pour faire échec aux velléités de cette nature. C’est pourquoi des dispositions utiles seront diligemment prises pour donner les suites de droits qui conviennent aux circonstances de l’espèce.
La compagnie remercie ses clients et ses partenaires pour la confiance sans cesse renouvelée.

Sapel

Comments

comments

What Next?

Related Articles