07252021Headline:

Bonoua : le sous-préfet interdit deux grandes mobilisations pour le retour de Laurent Gbagbo

La tension monte à Bonoua. Des sources proches du Comité local d’organisation de l’accueil de Laurent Gbagbo, les populations ont programmé le Dimanche 13 juin deux grands évènements de mobilisation : une procession pacifique à travers la ville et un meeting. Mais, alors qu’elles s’apprêtaient à commencer la procession, le sous-préfet est intervenu pour leur dire s’y renoncer. Les populations refusent. Le sous-préfet les supplie mais elles ne démordent pas.

Invité pour animer le meeting, Damana Pickass est déjà arrivé sur place. Il a décidé de se rendre à la sous-préfecture où les discussions se poursuivent.

Le comité local d’organisation de l’accueil de Laurent Gbagbo entend battre le record de la mobilisation le 17 juin à l’aéroport de Port-Bouët. Il promet 1000 personnes au moins. Pour relever ce défi, il utilise tous les moyens légaux de sensibilisation.

Bonoua est une ville active quand il faut défendre la cause démocratique en général et celle du FPI et de Laurent Gbagbo en particulier. Elle a été l’épicentre des manifestations anti 3ème mandat d’Alassane Ouattara en 2020. Elle en a payé un lourd tribu. Trois de ses enfants ont été tués lors des protestations.

Dan Opéli

Comments

comments

What Next?

Related Articles