10162021Headline:

Côte d’Ivoire: la commune de Bacongo aura un nouveau marché en 24 mois

La cérémonie officielle de lancement des travaux de reconstruction a eu lieu hier jeudi 24 juin 2021, en présence de plusieurs personnalités dont le représentant du Maire, Monsieur Balley Narcisse Toussaint, premier Adjoint, des Honorables Sangaré Yacouba et Kader Abdramane Ouattara, des Adjoints au Maire, des Conseillers municipaux, des Directeurs et Chefs de service de la Mairie, des Guides religieux et des Chefs de communautés, sans oublier les commerçants. Ces derniers sont venus nombreux pour l’heureuse occasion.Ainsi, Monsieur Bamba Lassina, Directeur des Services techniques de la Mairie, ouvrant la série des allocutions, a présenté les différents travaux qui seront effectués sur ce site, à savoir le coût du projet, le mode de financement, le délai d’exécution, la superficie et la capacité d’accueil du nouveau marché.Bâti sur une superficie de douze mille trois cent soixante-dix (12 370) mètres carrés avec trois niveaux, le futur Grand marché de Koumassi sera doté de :- Un (01) supermarché moderne, – Six (06) chambres froides, – Mille cinq cent quatre-vingt-deux (1 582) stands, – Trois (03) pharmacies, – Trois (03) banques, – Dix (10) grands restaurants, – Dix (10) boucheries,- Dix (10) poissonneries, – Deux cent soixante cinq (265) magasins,- Quatre vingt (80) places de parking, – Un (01) espace jeu et d’une garderie pour enfants.Le tout, pour un investissement global de cinq milliards (5.000.000.000) de francs CFA.L’Honorable Sangaré Yacouba, par ailleurs président de la Commission des Affaires Économiques et Domaniales à la Mairie a, tout d’abord remercié le Conseil municipal et le Maire Cissé Ibrahima Bacongo, pour le quitus donné quant à la réalisation de ce projet structurant qui fera assurément le bonheur des populations. Ensuite, il a tenu à apporter un démenti formel aux folles rumeurs qui font état de ce que la reconstruction de ce marché est financée par la Banque Mondiale et que les commerçants ne devraient par conséquent rien débourser pour y avoir des places.Pour corroborer ce démenti, Monsieur Yann Fouad El Jawad, Gérant de la Société Immobilière GROUPE MULTI-SERVICES DE CÔTE D’IVOIRE (GMSCI) qui a en charge la reconstruction de ce marché, a indiqué que dans le cadre de ce projet, son entreprise bénéficie d’un accompagnent financier de la Banque Populaire de Côte d’Ivoire. Ce faisant, c’est à cette banque uniquement que les commerçants doivent verser les pas de porte qui, du reste, sont les plus bas du District d’Abidjan. En outre, ils ont la possibilité de payer en plusieurs versements. Aussi, il se dit heureux et conscient de la lourde charge qu’il a de faire sortir de terre un marché moderne, répondant aux normes et aux attentes de la Mairie de Koumassi et de la population.Pour le représentant du Maire, cette cérémonie est un début de soulagement pour les commerçants qui ont subi la difficile mais nécessaire décision du Maire Cissé Ibrahima Bacongo de détruire l’ancien marché qui était non seulement devenu vétuste et insalubre, mais représentait un réel danger aussi bien pour les commerçants eux-mêmes que pour les populations. Il a souhaité bon vent au promoteur tout en espérant que durant les vingt quatre (24) mois que dureront les travaux, tout se passe conformément aux libations des Anciens et aux prières des Guides religieux.Puis, les premiers coups symboliques de pioche et de pelle des personnalités, marquant le début des travaux de reconstruction du Grand marché de Koumassi, ont mis un terme à la cérémonie.

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles