06272022Headline:

Côte d’Ivoire : la police arrête un homme, qui se faisait passer pour un agent anti-racket

Dirigeant sa patrouille de sécurisation quotidienne de sa zone, Madame le Commissaire Cissé, et ses éléments au commissariat du 39e arrondissement

La police nationale ivoirienne vient de mettre la main sur un individu, qui se faisait passer pour un agent de la cellule anti-racket.

Fin de course pour un individu, identifié sous les initiales, SAS, qui se faisait passer pour un agent de la cellule anti-racket, soutirant de l’argent aux motocyclistes et automobilistes. Le faux policier opérait, précisément, au carrefour N’dotré, non loin de la route nationale A1, dans la commune d’Abobo, apprend-on des médias locaux.

Ayant, probablement, pris goût à cette activité frauduleuse, SAS « travaillait », même, tard, dans la nuit. Mais, mal en pris cet imposteur ; car, vers 3 heures du matin, ce jour, vendredi 4 mars 2022, il est aperçu par un quidam, qui a, aussitôt, alerté le commissariat du 39ème arrondissement d’Abobo.

Selon les sources, la police, une fois, alertée, a dépêché une équipe sur le lieu, indiqué par l’informateur anonyme.

Le déroulé de son arrestation
Le déroulé de l’arrestation de l’usurpateur a été raconté par Police Secours, rapportée par les mêmes sources. Ci-dessous, le récit, fait par la cellule :

« Dirigeant sa patrouille de sécurisation quotidienne de sa zone, Madame le Commissaire Cissé, aux environs de 3 heures du matin, avec ses éléments, ont été informés par un anonyme de la présence d’un de leurs collaborateurs, (…). Immédiatement, la patrouille se rend sur les lieux, où un individu, à l’allure suspect, se faisant passer pour un policier, a été interpellé », indique la source.

« Interrogé, ce dernier s’est présenté comme un agent du service anti-racket, en brandissant une fausse carte professionnelle. (…) Conduit au poste de police, il n’a pas mis de difficulté à reconnaître les faits de faux et usages de faux, usurpation de titre », a ajouté Police Secours.

« Grâce à ces patrouilles quotidiennes de sécurisation, dirigées par Madame le Commissaire Cissé Mariam, les populations de la zone du 39ème arrondissement vivent en toute quiétude. SAS répondra de ses actes devants les juridictions compétentes », conclut Police Secours.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles