01172022Headline:

Côte d’Ivoire : On gère au diesel pour terminer l’année en beauté, les chiffres de la Covid-19 remontent

L’actualité ivoirienne de ce mercredi 8 décembre est décryptée par le Journaliste, blogueur, ex-chef de Département de Sport RTI, libre penseur, consultant Fernand Dédeh dans une épitre à Barthelemy Zouzoua Inabo.

On gère au diesel pour terminer l’année en beauté. Les chiffres de la Covid19 remontent, les Ivoiriens constatent une espèce d’épidémie de la grippe saisonnière dite « grippe-harmattan », sauf que le ministère de la Santé est muet sur la question.
C’est en principe ce lundi 27 décembre 2021 que le dialogue politique reprend à Abidjan. Mais avec les partis politiques, on ne sait jamais. Pendant ce temps, nous avons les yeux tournés vers Yaoundé. La CAN ne se jouera pas sans nous, « les orphelins et les oubliés de la République ». Les orphelins ont toujours les mains pleines. Grâce à Dieu
L’Ethiopie est la première équipe à atterrir au Cameroun pour la CAN 2021. Les grands clubs européens ont obtenu gain de cause dans la bataille de la libération de leurs joueurs respectifs. La CAF a accepté que les athlètes qui ont des compétitions avec leurs clubs jusqu’au 4 janvier 2021, rejoignent les sélections nationales plus tard. La date convenue pour la libération des sélectionnés était le 27 décembre 2021. Les clubs anglais qui jouent actuellement le boxing-day sont les plus grands gagnants du jeu.
La Côte d’Ivoire a choisi Ryad, en Arabie Saoudite pour la préparation de la CAN. L’entraîneur Patrice Beaumelle a publié la liste des joueurs retenus. Regroupement, du 27 décembre 2021 au 06 Janvier 2022. Trois (3) matches amicaux sont au programme. Les adversaires seront connus ce mardi 28 décembre 2021. Les internationaux, Cissé Abdoul Karim, Konaté Karim, Jean Evrard Kouassi, Wilfried Kanon, Gbohouo Sylvain partent d’Abidjan. Ils ont fait leurs tests Covid19 au pays. Patrice Beaumelle va devoir faire ses mises en place sans six internationaux évoluant en Angleterre…
La CAN au Cameroun aura lieu malgré tout. Entre mauvaise humeur de la FIFA, difficultés sur le terrain et surtout la Covid19, le pays de Paupol tient à relever le défi de l’organisation. Le Cameroun moqué. Mais le Cameroun debout. Toute l’Afrique doit se tenir aux côtés de ce pays-frère. Le gouvernement camerounais a d’ailleurs démenti les rumeurs qui font état du renchérissement des coûts des produits de première nécessité dans le pays. « Les marchés sont approvisionnés et l’inflation est contenue à 2% ».
En Côte d’Ivoire pendant ce temps, l‘’harmattan saisonnier combine ses effets à la Covid19. Grippe par ci, Covid19 par là, inquiétude au sein de la population. Les chiffres des nouvelles contaminations grimpent de nouveau. Sans que l’on sache les véritables causes. Des personnalités politiques et administratives sont contrôlées positives à la Covid19. La plupart, en observation dans les hôpitaux et cliniques ou en isolement à la maison. « Ma mémé, m’a fait faire un bain de vapeur avec un truc mentholé là. J’ai éternué fortement et je sens ma poitrine bien aérée », relate un jeune journaliste actuellement en confinement. « Les médicaments font beaucoup dormir », dit une autre confinée. Le gouvernement exhorte les populations à faire les vaccins et à respecter les mesures-barrière. C’est le moment de rappeler toutes les consignes. La tutelle de la Santé doit reprendre le lead de la Communication. Fête de fin d’année d’accord, la vie d’abord.
Ce lundi 27 décembre 2021, à moins de quatre jours de la fin de l’année, les partis politiques doivent reprendre le dialogue politique. Le ministère de l’Intérieur avait dénoncé de façon subtile, la lenteur des partis de l’opposition à transmettre leurs propositions. Cela avait été à la base de l’annulation de la séance du 22 décembre 2021. « Le gouvernement reste ouvert à toutes les propositions », selon un proche du dossier.
Lors du lancement de la 5 ème phase du dialogue politique, le 16 décembre 2021, Le Blanc de la Mé avait campé le contexte: « Ce dialogue politique est un cadre permanent de rencontres et d’échanges entre les acteurs de la vie politique nationale, en vue de trouver par le débat des idées et le consensus des positions, des réponses adéquates et concertées aux enjeux d’actualité touchant à la vie politique du pays. »
C’est de ça qu’il s’agit: débat d’idées, consensus des positions, stabilité du pays, apaisement… Le père fondateur disait: « le dialogue n’est l’arme des forts… ».

Comments

comments

What Next?

Related Articles