04142021Headline:

Steve Beko se prononce sur l’affaire Gbagbo « Un homme qui se laisse pousser la barbe est un homme révolté »

Le cyberactiviste Steve Beko s’est prononcé sur la photo de Laurent Gbagbo le lundi 22 juin 2020, lors du procès en appel à la CPI.

Le style que le président Gbagbo arbore aujourd’hui est celui qui convient à la circonstance. Une personne qui a déjà eu une vie professionnelle sait que lors d’une reunion par visio-conférence, c’est l’image de celui qui parle qui apparaît sur l’écran principal.

Étant donné que le président Gbagbo ne devait pas prendre la parole aujourd’hui, il n’était pas censé être aperçu à l’écran par nous le grand public. Il s’est donc habillé pour la circonstance. L’image que nous avons a fuité au moment du réglage des aspects techniques. Si tu as regardé l’audience de ce jour tu as dû le constater aussi.

La preuve, ceux qui ont regardé l’audience ont pu se rendre compte qu’à aucun moment on n’a vu Charles Blé Goudé qui était pourtant dans la salle d’audience. Simplement parce qu’il n’a pas pris la parole. Toute la période de coronavirus j’ai travaillé via zoom. Je ne me sapais pas les matins.

Se baser sur cette photo pour dénigrer le président est de la mauvaise foi. Vous avez quel problème en fin de compte ? Vous finirez par faire parler les gens. Yakoi au juste ? Vous ne comprenez pas les enjeux actuels du pays ? Vous croyez que c’est du jeu ? Kessiaaa même ?

Un homme joue sa vie et vous êtes dans les petits débats inutiles. Un homme qui se laisse pousser la barbe est un homme révolté.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Related Articles