05252022Headline:

Rwanda : quand Kigali accueille les réfugiés rejetés par le Royaume-Uni

L’accord entre le Royaume-Uni et le Rwanda pour le renvoi des migrants et demandeurs d’asile arrivés illégalement sur le territoire britannique ne fait pas encore couler beaucoup d’encre dans la presse africaine. Mais en France, le quotidien Libération dénonce ce qu’il appelle « l’idée folle de Johnson », en référence au Premier ministre britannique Boris Johnson, idée dans laquelle ce quotidien discerne « un net durcissement de la politique migratoire » du Royaume-Uni.

Alors, pour bien comprendre de quoi il s’agit, Libé explique qu’il s’agit en fait de « la délocalisation du traitement des demandes d’asile vers des pays tiers ». Et ce journal rappelle d’abord que Londres avait déjà tenté de faire aboutir cette idée à travers « deux accords avec l’Albanie et le Ghana », des accords qui avaient échoué ; et rappelle ensuite que Boris Johnson « promet depuis des années de davantage contrôler l’immigration, un des sujets clés de la campagne du Brexit », la sortie, il y a deux ans, du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Affaire peut-être à suivre dans la presse en Afrique, donc, mais pour conclure, Libération signale que ce plan gouvernemental suscite déjà « indignation et colère », comme, par exemple celle, en Écosse, du leader du Scottish National Party, qui le juge « diabolique » et « effrayant »

Comments

comments

What Next?

Recent Articles