07012022Headline:

Onesphore Sematumba (ICG): «On soupçonne les rebellions pro-rwandaises de n’avoir pas coupé le lien ombilical»

La semaine dernière, Kinshasa a accusé Kigali de soutenir le M23, une rébellion vaincue en 2013 mais à nouveau active ces derniers mois dans l’Est du Congo. Des accusations rejetées par les autorités rwandaises. Pour elles, la présence du M23 est un problème strictement congolais. Comment comprendre alors ce regain de tension ? La méditation angolaise proposée par Macky Sall, le président en exercice de l’Union africaine, peut-elle permettre un retour au calme ? Des questions que Pierre Firtion a posées à Onesphore Sematumba, chercheur à l’International Crisis Group, spécialiste de la région des grands lacs. Il est ce matin notre invité.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles