08122022Headline:

Colombie: quatre morts et des centaines de blessés dans l’effondrement d’une arène.

Tout un pan des gradins de bois sur trois étages, bondés de spectateurs, s’est effondré

Au moins quatre personnes sont mortes et plus de 300 ont été blessées dans l’effondrement des gradins d’une arène dimanche dans une ville du centre de la Colombie, ont indiqué les autorités locales.

“Il y a quatre personnes mortes pour le moment. Deux femmes, un homme adulte et un mineur”, a déclaré sur une radio locale Jose Ricardo Orozco, gouverneur du département de Tolima, où se trouve El Espinal, lieu de l’accident.

Les hôpitaux de la région ont soigné quelque 322 blessés, dont quatre sont toujours en unité de soins intensifs, a précisé de son côté Martha Palacios, secrétaire à la Santé du département de Tolima.

L’accident a eu lieu au cours d’un spectacle taurin local, une sorte de fête populaire au cours de laquelle le public descend dans l’arène pour affronter des bœufs et des petits taureaux.

Tout un pan des gradins de bois sur trois étages, bondés de spectateurs, s’est effondré, jetant des dizaines de personnes au sol, selon des images spectaculaires de drones récupérées par l’AFP.

“Nous attendons toujours de voir combien de personnes sont sous les décombres, nous ne savons pas combien. Comme vous pouvez le voir dans les vidéos, presque toute l’aile était remplie de gens et elle s’est effondrée”, a déclaré à la même station de radio le major Luis Fernando Vélez, directeur du département de la protection civile de Tolima.

Une autre vidéo amateur montre le public tentant de s’extirper des débris de bois et de tôle tandis qu’un taureau continue de rôder dans l’arène.

L’accident s’est produit aux arènes Gilberto Charry pendant le week-end férié où sont célébrées les fêtes de San Pedro, les plus populaires de la région.

“Nous allons demander une enquête sur les faits (…). Solidarité avec les familles des victimes”, a déclaré sur Twitter le président Ivan Duque.

Le gouverneur Orozco a prévenu qu’il allait demander “la suspension de tous ces types de festivités”, affirmant que ces événements “attentent à la vie” des animaux et encouragent “leur maltraitance”.

La veille, plusieurs personnes avaient été blessées par des taureaux lors de cette même fête à El Espinal, ville de quelque 78.000 habitants située à 150 kilomètres au sud-ouest de Bogota.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles