07022022Headline:

Nigeria : Un élu nigérian porté disparu a été décapité

La police nigériane a découvert la tête coupée d’un législateur de l’État qui a disparu la semaine dernière dans l’État d’Anambra, dans le sud-est du pays, où le gouvernement accuse les séparatistes d’avoir perpétré une série de meurtres et d’enlèvements, a annoncé dimanche la police.

Okechukwu Okoye, un législateur de l’assemblée de l’État d’Anambra et son assistant ont disparu le 15 mai. Sa tête a été retrouvée samedi soir dans un parc de la zone du gouvernement local de Nnewi sud, a déclaré le porte-parole de la police de l’État d’Anambra, Tochukwu Ikenga.

“Le législateur a été tué. Sa tête a été retrouvée le long de la route de Nnobi. Il n’y a pas encore de suspect en garde à vue”, a déclaré Ikenga. Le gouverneur de l’État d’Anambra a offert une récompense de 10 millions de nairas, soit envitron 24 000 dollars, pour des informations sur les tueurs.

Le gouvernement accuse le peuple autochtone du Biafra (IPOB), un groupe séparatiste nationaliste au Nigéria qui vise à restaurer la République du Biafra, une région du sud-est qui a fait sécession avant la guerre civile nigériane et a ensuite rejoint le Nigéria après sa défaite face à l’armée nigériane. L’IPOB réfute toue accusation.

Le sud-est du Nigeria est secoué par l’insécurité et les violences, alors que les enlèvements contre rançon sont courants dans le nord-ouest.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles