05162022Headline:

Côte d’Ivoire : Le gouvernement accélère l’édification des centres et lycées d’enseignement technique et de formation professionnelle sur tout le territoire

Le gouvernement a décidé de s’appuyer sur sa jeunesse à travers le renforcement de ses capacités via l’enseignement technique et la formation professionnelle.
C’était à l’occasion de l’inauguration du Centre de Bureautique, de Communication et de Gestion (CBCG) de Bouaké, le 15 janvier 2022.
Selon le Premier Ministre, cette volonté du gouvernement se justifie par le fait que la Côte d’Ivoire a besoin aujourd’hui d’ouvriers, de techniciens, de scientifiques, d’ingénieurs pour accélérer la machine de ses entreprises, celle de son marché de l’emploi, celle de sa Nation.
“Dans ce cadre, l’enseignement technique, la formation professionnelle et l’apprentissage constituent un volet absolument cardinal de cette stratégie ; car ils correspondent à la stratégie de développement du pays, à la croissance de notre industrie, aux besoins en main d’œuvre de nos entreprises”, a expliqué le Premier Ministre.
L’inauguration du CBCG de Bouaké, le 15 janvier 2022, marque l’accélération de l’édification des centres et lycées d’enseignement technique et de formation professionnelle, dotés d’internats, sur toute l’étendue du territoire national, a-t-il indiqué.
Après Bouaké, sont en cours d’achèvement ou d’équipement les collèges d’enseignement technique d’Issia et de Bouaflé et le Lycée Professionnel Hôtelier de Yamoussoukro, pour un montant global de près de 6 milliards de FCFA, dont 80% sur financement du Fonds Saoudien pour le Développement ; et le Lycée Professionnel Agroalimentaire et de Maintenance Industrielle de Yopougon, financé par la France via le Contrat de Désendettement et de Développement (C2D), pour un investissement de plus de 11,5 milliards de FCFA.
Pour l’avenir, les travaux de construction de 19 établissements ont démarré dans l’ensemble du pays, pour un investissement de plus de 217 milliards de FCFA et la construction de nombreux autres établissements est en négociation avec des partenaires techniques et financiers, à en croire le Chef du gouvernement.
“J’encourage Monsieur le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, à poursuivre ses efforts pour réaliser cette volonté de Son Excellence Monsieur le Président de la République de doter notre pays d’un système de formation professionnelle robuste, innovant et attrayant qui réponde aux besoins prioritaires du marché de l’emploi et permette l’essor de notre industrie nationale”, a dit Patrick Achi.
Face aux enjeux d’industrialisation de la Côte d’Ivoire, l’ambition du gouvernement, avec la création d’un ministère dédié, est de faire passer le taux de scolarité dans le secteur de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, à plus de 15% d’ici 2025.
Selon le Premier Ministre Patrick Achi, “la transformation structurelle de l’économie, sera mise en œuvre dès cette année de façon accélérée”.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles