01192022Headline:

Côte d’Ivoire : un policier condamné à 6 mois de prison ferme pour extorsion de fonds. Les faits

Le verdict est tombé ce mercredi 15 décembre 2021 après 2 semaines d’audience.
Le président du tribunal a condamné l’adjudant de police ADOU A. à 6 mois de prison ferme pour racket, assorti d’une amende de 50.000 FCFA, a- t-on appris.


De quoi s’agit-il ?
Selon une source locale, Courant 2015, l’adjudant ADOU A. Sergent-chef et en service au commissariat du 28e arrondissement au moment des faits, délivre un récépissé provisoire de retrait de pièces au sieur Savadogo I. et lui exige la somme de 11000 FCFA comme condition afin de lui restituer lesdites pièces.
Savadogo I. se rend au commissariat de l’agent verbalisateur pour payer et récupérer les pièces de son véhicule.
Finalement, au lieu des 11000 FCFA qu’il avait signifié à Savadogo I., c’est la somme de 5000 FCFA qu’il accepte et restitue les pièces sans délivrer de reçu au contrevenant, sans toutefois omettre de lui réclamer le récépissé provisoire de retrait de pièces.
Trouvant cette attitude suspecte, Savadogo I. saisit l’unité de lutte contre le racket (ulcr) qui à son tour, rend compte au Commissaire du Gouvernement.
Après 2 semaines d’audience, le verdict est tombé ce mercredi 15 décembre 2021.
Tous les dossiers relatifs au racket seront jugés et les verdicts seront rendus publics comme l’a signifié le chef du parquet militaire, le Contre-amiral Ange KESSI lors de la rentrée solennelle du Tribunal Militaire d’Abidjan.


Le prochain procès contre le racket et la corruption aura lieu le mercredi 22 décembre 2021 à 09 heures.

Sapel

Comments

comments

What Next?

Related Articles