06172021Headline:

CPI: Dominic Ongwen condamné à 25 ans de prison

Si Les ivoiriens Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé auront réussi à se défaire de la CPI, l’ougandais Dominic Ongwen n’aura pas connu le même sort.

Cet ex-enfant soldat devenu un redoutable chef de guerre a été condamné le jeudi 6 avril par la CPI à 25 ans de prison. Il a été reconnu coupable de 61 des 71 chefs d’accusation dont il faisait face notamment de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité commis par le groupe de Joseph Kony dans le nord de l’Ouganda entre 2002 et 2005.

Le juge a évoqué une décision difficile à prendre face à des circonstances contradictoires. D’une part, il fallait prendre en compte les circonstances particulièrement aggravantes dû à la cruauté des crimes commis par Ongwen comme par exemple le fait de brûler vivantes des personnes dans leur maison. Cela aurait pu lui valoir la perpétuité réclamée par les victimes, a estimé la Cour.
Mais d’autre part, il fallait également prendre en compte certaines circonstances atténuantes vis-à-vis de la personnalité de l’accusé puisqu’il a été victime a 9 ans d’un enlèvement avant d’être transformé en un véritable tueur par les hommes de joseph Kony ( un chef de guerre). D’ailleurs, dans son réquisitoire, le procureur a limité sa demande à 20 ans de prison plutôt que de la perpétuité comme le réclamaient les victimes.

Si le juge a admis avoir été impressionné par le témoignage de l’accusé qu’il a trouvé cohérent et structuré, la Cour a fini par le reconnaitre coupable. Toutefois, elle a opté pour une peine intermédiaire de 25 ans d’emprisonnement qui sera réévaluable en cours d’exécution.

Kouiti

Comments

comments

What Next?

Related Articles