06122021Headline:

France: Damien Tarel l’homme qui a frappé Macron sur la joue comparaîtra Jeudi devant le juge

Le citoyen français qui a giflé le président Emmanuel Macron, comparaîtra jeudi devant un juge dans le cadre d’un procès accéléré.

Mardi dernier, le président Macron a reçu une gifle de la part d’un citoyen en colère, Damien Tarel, un amateur d’arts martiaux médiévaux, alors qu’il était en tournée dans un établissement de formation professionnelle, dans le Drôme. Selon le procureur local Alex Perrin dans un communiqué, l’homme a déclaré aux enquêteurs que ce n’était pas prémédité.

Armes à feu, exemplaire de «Mein Kampf», idées extrêmes: voici ce que l'on  sait de Damien Tarel, auteur de la gifle assénée à Macron (vidéo) -  Bruxelles.News Journal-Belge.Com

Il comparaitra en procédure accélérée et connaitra jeudi, sa condamnation. Il risque trois ans de prison et plus de 40 milles euros d’amende. Le chômeur de 28 ans a déclaré lors de son interrogatoire qu’il avait été proche du mouvement de protestation anti-gouvernemental des « gilets jaunes » qui a secoué la présidence Macron, et qu’il avait des convictions politiques d’extrême droite.

« Il a soutenu qu’il avait agi par impulsion et » sans réfléchir « pour exprimer son mécontentement », a déclaré Perrin dans un communiqué mercredi soir. L’attaque de Tarel contre le président a stupéfié le pays. Macron l’a décrit plus tard comme un incident isolé et a déclaré que la violence et la haine étaient une menace pour la démocratie.

Le président avait effectué un voyage dans la région de la Drôme dans le sud-est pour prendre le pouls du pays après la pandémie et à moins d’un an de la prochaine élection présidentielle. Des connaissances de Tarel ont décrit un homme qui aimait les jeux de rôle d’époque et n’était pas un fauteur de troubles. Le procureur a déclaré qu’il n’était membre d’aucun groupe politique ou militant.

Ivoirwebtv.

Comments

comments

What Next?

Related Articles