01162021Headline:

France: débat sur la loi sécurité globale et notamment les débats sur l’article 24

Cartooning for Peace revient vendredi 4 décembre sur le débat sur la loi sécurité globale et notamment les débats sur l’article 24 visant à interdire la diffusion malveillante d’images des forces de l’ordre.

Voilà plusieurs semaines que la France est en proie à de vives tensions suite au projet de loi “sécurité globale”, proposée par la majorité présidentielle et soutenue par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Cartooning for Peace revient sur le sujet cette semaine et notamment sur l’article 24 qui prévoit de sanctionner la diffusion d’images de policiers ayant pour intention de nuire à leur intégrité physique et psychique.

L’ensemble des médias, défenseurs des droits de l’Homme et nombreux citoyens se sont mobilisés pour dénoncer un article liberticide en ce qu’il entrave la liberté d’informer et favorise le sentiment d’impunité des policiers.

Après l’évacuation musclée de migrants par les forces de l’ordre place de la République à Paris le 23 novembre, et l’agression par des policiers du producteur Michel Zecler dans son studio d’enregistrement, la crise politique a atteint son paroxysme, obligeant le Parlement à réviser sa copie.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé la généralisation de l’utilisation par les policiers de caméras-piétons, qui selon lui “protègent les citoyens des excès de certains policiers, mais protègent aussi les policiers souvent vilipendés lors de leurs interventions”. Il a promis que 30 000 caméras seraient déployées fin juillet 2021, et leur utilisation fait l’objet de l’article 21 de la loi “sécurité globale”.

Le dessinateur Mykaïa rit jaune des exactions de la police sous l’œil des caméras, celles des policiers comme celles des manifestants : “Tu veux un travelling dans la gueule ou une contre-plongée dans les c***?”, fait-il dire à un policier armé jusqu’au dent face à un manifestant cagoulée “armé” de son smartphone.

Dessinateur humoriste de presse et concepteur, Mykaïa est né à Tunis (Tunisie). Après des études, le bac en poche, il part étudier les Beaux-Arts à Besançon et, fraichement diplômé, travaille pour La Presse de Tunisie, puis s’installe à Nice, le temps de parfaire son style. Il s’installe à Paris et devient journaliste en dessinant pour de nombreux magazines et revues.

Cartooning for Peace est un réseau international de dessinateurs engagés à promouvoir, par l’universalité du dessin de presse, la liberté d’expression, les droits de l’Homme et le respect mutuel entre des populations de différentes cultures ou croyances.

Avec France24

Comments

comments

What Next?

Recent Articles