06172021Headline:

Irak/ Immigration: Diaby Mariam demande de l’aide pour rejoindre son pays la Côte d’Ivoire, c’est pas facile ici

Touchés et peinés par leur triste situation de famille, certains enfants se voient obligés d’aller se chercher dans des pays étrangers afin d’avoir de quoi à venir en aide à la famille. Mais une fois sur la terre étrangère, c’est là que certains parmi eux à qui la chance ne sourit pas, se rendent compte des difficultés de l’immigration.

Dans une vidéo publiée Facebook, une fille raconte les difficultés et les maltraitances qu’elle subit en Irak où elle est aller se chercher afin d’aider sa famille. Jointe par appel vidéo, Diaby Mariam de son vrai nom dont la famille se trouve à Abobo Abidjan, explique les souffrances que lui font subir les personnes chez qui elle travaille.


Enfermée dans la maison et ne sortant presque jamais sauf si ses patrons le souhaitent, elle a l’impression d’être traitée comme une esclave et une prisonnière par ses tuteurs arabes. Comme elle, Diaby Mariam explique que c’est une souffrance atroce que plusieurs autres filles vivent là-bas. Contrairement à elle, certaines dorment au balcon et d’autres même dans les cuisines. Elles sont aussi victimes des abus sexuels de leurs tuteurs. Les épouses de ces derniers qui sont sans merci à leur égard comme si elles étaient tombées des cieux.
C’est avec un cri de cœur plein de tristesse et de regret que Diaby Mariam demande de l’aide pour rejoindre son pays la Côte d’Ivoire.

<< C’est pas facile ici ! Ce n’est pas du tout facile >> voici la phrase sur laquelle insiste la jeune fille en larmes dans la vidéo. Aux propos de Mariam, son interlocutrice n’a pu même s’empêcher de couler des larmes de compassion pour elle. Son histoire attriste énormément les internautes.

Comme Diaby Mariam, nombreux sont nos frères et sœurs africaines qui vivent de telles situations dans les pays étrangers. Puisse Dieu les assister et leur venir en aide.

actualiteivoire.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles