07252021Headline:

Israël: fin du règne du premier ministre Benyamin Netanyahou après 12 ans

Au cours d’une session spéciale tenue hier Dimanche, le parlement israélien s’est prononcé majoritairement en faveur du projet de “coalition du changement”, qui signe la fin du règne du Premier ministre, le plus long de l’histoire d’Israël, après 12 ans de suite passés au pouvoir. Benyamin Netanyahou est remplacé par Naftali Bennett.

C’est la fin d’une époque en Israël. Le roi “Bibi” a été finalement détrôné. Le dimanche 12 juin 2021, le petit pays hébreu a ouvert une nouvelle page de son histoire avec un vote du Parlement pour entérinant la “coalition du changement”. Un coup porté à Benyamin Netanyahou, Premier ministre pendant douze ans.

Session

Durant cette session, le centriste Yaïr Lapid et le chef de la droite radicale Naftali Bennet, ont présenté leur équipe, qui compte la majorité nécessaire de 61 députés sur les 120 au Knesset pour parvenir à un accord sur un gouvernement. C’est le deuxième qui devient officiellement Premier ministre. Sur les 119 députés étaient présents, 60 ont voté en faveur de la nouvelle coalition, qui va de la droite à la gauche, en passant par l’appui d’un parti arabe. Cinquante-neuf députés, principalement du parti Likoud de Benyamin Netanyahu, de l’extrême droite et des partis ultra-orthodoxes, s’y sont opposés.

Corruption

Dans le dossier Bezeq, aussi nommé “Affaire 4 000”, Benyamin Nétanyahou est accusé d’avoir tenté de s’assurer une couverture favorable par le site Walla, en échange de faveurs gouvernementales qui pourraient avoir rapporté des millions de dollars à Shaul Elovitch, alors patron du géant israélien des télécoms Bezeq, dont Walla fait partie.

Dans un deuxième dossier, nommé Mediagate ou “Affaire 2 000”, le Premier ministre est accusé d’avoir cherché à s’assurer une couverture favorable mais cette fois du quotidien payant le plus lu en Israël, le Yediot Aharonot, en échange d’une possible loi limitant la diffusion du journal gratuit Israel Hayom, son principal concurrent.

Dans un troisième dossier, “Affaire 1 000”, Benyamin Nétanyahou et des membres de sa famille sont soupçonnés d’avoir reçu des cadeaux – cigares de luxe, bouteilles de champagne et bijoux – pour plus de 700 000 shekels (environ 175.000 euros) de la part de personnalités, notamment du producteur Arnon Milchan, en échange de faveurs financières ou personnelles.

senego

Comments

comments

What Next?

Recent Articles