01182022Headline:

Bingerville : La police empêche une cérémonie d’intronisation dans le village d’Abatta, ce qui s’est réellement passé

Le samedi 16 octobre 2021, la cérémonie d’intronisation de Djomo Hyacinthe par ses partisans comme chef du village d’Abatta situé dans la commune de Bingerville n’a pas pu se tenir, comme annoncé en grande pompe dans un précédent article.

Djomo Hyacinthe, n’ayant pas en sa possession l’arrêté préfectoral voulait se faire introniser par des jeunes du village au détriment de Gawa Abito Joseph reconnu par l’administration ivoirienne.

Tôt le matin le site qui devrait accueillir les festivités a été envahi par des éléments de la gendarmerie et de la police. Ces éléments des forces de l’ordre auraient fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les jeunes manifestants. Ils ont également enlevé puis confisqué, les bâches dressées sur le site ainsi que les chaises qui devraient accueillir les invités. La rue où la danse guerrière était prévue a été également envahie par les policiers de la GMI qui intervenaient de temps en temps pour disperser les jeunes qui les contournaient pour installer de nouvelles bâches.

Pour repousser les manifestants, les agents des forces de l’ordre déployés massivement dans le village ont érigé un blocus sur le site pour empêcher la tenue de la cérémonie. Jusqu’à cette heure, un calme précaire règne dans le village d’Abatta, mais la situation reste toujours tendue.

Selon notre interlocuteur les jeunes sont toujours sur le terrain. Malheureusement Djomo Hyacinthe qu’on veut introniser de force alors qu’il ne détient pas d’arrêté préfectoral n’est pas sorti. Selon notre interlocuteur le maire de Bingerville Yssouf Doumbia dont l’image était associée à cette célébration n’est pas arrivé sur le site. Par contre, nous apprenons que le député maire de la commune de Bingerville se serait désengagé et aurait dénoncé l’association de son image à cette cérémonie d’intronisation de Djomo Hyacinthe.

PK

Comments

comments

What Next?

Related Articles