07252021Headline:

Jacqueville : le Président de la CEI a découvert des procès-verbaux irrégulièrement renseignés, sa réaction

Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, Président de la Commission électorale indépendante (CEI) s’est rendu hier à Jacqueville à l’occasion de l’élection législative partielle.

Il s’est entretenu avec ses collaborateurs et a fait le tour de certains lieux de vote.

Malheureusement, au Lieu de Vote Epp Adjacoutié, situé à 17 km de Jacqueville commune, le Président de la CEI a découvert des procès-verbaux irrégulièrement renseignés qu’il a détruits en présence d’un des candidats.

«Je dis donc aux uns et aux autres de garder leur calme. La commission va faire son travail pour que le meilleur gagne. Faisons en sorte que de ces élections, il n’y ait pas de contestation ni de mort d’homme », a déclaré Ibrahime Coulibaly Kuibiert au terme de sa visite.

Il a rassuré les différents candidats que la Commission va faire son travail pour que le meilleur gagne.

Quelques propos du Président de la CEI.

« Nous sommes ici à Jacqueville, ce jour, parce que Jacqueville fait partie, malheureusement, des quatre circonscriptions où les élections doivent être reprises, conformément à la décision du conseil constitutionnel. Ce faisant, nous venons donc demander à nos collaborateurs de redoubler d’efforts, d’être plus vigilants, que les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets, que les causes qui ont justifié l’annulation de ces élections disparaissent. Notamment le défaut de scellés et, semble-t-il, un mort qui aurait voté. Quand les morts votent, c’est parce que tout simplement la tablette n’a pas marché. Ça veut dire qu’il y a des personnes qui ne méritaient pas de voter qui ont voté. Et si la tablette marche, évidemment ces personnes ne pourraient pas voter. S’il y a un problème de scellés, cela veut dire tout simplement que nos collaborateurs, sur le terrain, n’ont pas identifiés les scellés qui se trouvent dans les caissons. Nous avons donc demandé aux uns et aux autres de veiller au respect scrupuleux du règlement de la commission électorale indépendante. Il est évident, comme toutes les élections, les partielles suscitent beaucoup de passions, ce matin nous avons constaté que des lieux de vote auraient changé à la dernière minute. Cela s’est réglé car il semble qu’il y a des lieux de vote qui sont d’accès difficile. Et, conventionnellement, les candidats et les populations s’accordent pour choisir un autre lieu. Ce qui est possible, si bien entendu, il n’y pas de discorde. Mais je voudrais rappeler aux agents de la CEI de se conformer à la loi, à la loi de CEI qui prescrit que les lieux de vote sont déterminés par voie décrétale. En le faisant, ils sortent de la loi en donnant pouvoir à une convention. Parce qu’après, souvent, cette convention n’est pas reconnue par les parties même à la convention. Il est bon qu’ils se conforment à la loi. Je voulais aussi demander aux candidats de garder toute leur sérénité. Parce que depuis que je suis arrivé on nous fait dire qu’il y a des procès-verbaux qui ont fait l’objet d’émargement de la part de certains candidats ou de certains électeurs. Il ne faut pas confondre les types de liste d’émargement. La liste d’émargement de retrait des cartes d’électeur et la liste d’émargement à la suite du vote. Evidemment la liste d’émargements à la suite du vote ne peut pas faire l’objet d’émargement avant que l’électeur n’ait voté. Mais la liste d’émargement réservée pour le retrait des cartes d’électeur c’est possible puisque certains l’ont fait depuis les élections passées. Cela ne devait pas donner lieu à supputation».

Koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles