06122021Headline:

COSIM : MESSAGE DU CHEICK

Un mois absolument fabuleux de par son caractère sacré et son intensité spirituel. Un mois qui nous a unit autour de nos valeurs et de nos leaders. Mais aussi un mois d’épreuves.
Aussi le Cheikhoul Aïma DIAKITE Ousmane, notre Imam des Imams, 1ère autorité religieuse et morale saisit-il cette opportunité pour s’adresser à la Oummah ivoirienne, et lui présenter ses vœux d’excellent Aïd.

MESSAGE DU CHEICK

Louange à ALLAH, Seigneur des Mondes, Le Clément, le très miséricorde,
Paix et Salut soit sur le sceau des prophètes Mohamed (SWT)
Chers frères et sœurs dans la foi,
Permettez-moi de vous adresser comme premiers mots une salutation venue de Dieu, bénie et bonne
Salam ‘Alaykoum Wa Rahmatoulah Wa Barakatouh
” السّلام عليكم و رحمة الله “
C’est avec un grand plaisir que nous célébrons, en ce jour béni, la fête de l’Aïd-el-fitr, à l’instar des autres pays dans le monde entier après que ALLAH, le Tout Miséricordieux nous ait comblé de ses bienfaits et nous ait permis d’accomplir ce devoir divin qu’est le jeûne du mois béni du Ramadan.
Aussi m’est-il particulièrement agréable, à cette heureuse occasion, de vous présenter au nom du COSIM et de tous les imams de Côte d’Ivoire, ainsi qu’à mon nom personnel, mes meilleurs vœux de bonheur, de piété et de prospérité en toute chose licite en implorant le Très-Haut, le Clément d’accepter notre jeûne, nos prières et nos bonnes œuvres.
Chers Frères, chères Sœurs
Le mois du repentir du pardon ‘et du Coran a fermé ses portes après nous avoir permis de vivre des journées et des veillées dans un climat d’intense spiritualité, ponctuées de bonnes œuvres de générosité et de bienveillance en quête de la Grâce Divine.
Toutefois il est impérieux de nous rappeler que la fin du mois béni ne veut dire en aucun cas que la période des bonnes actions et des actes de dévotion soit terminée.
Bien au contraire, nous devons profiter de cette source spirituelle que fut Ramadan pour pérenniser cette tradition qui nous guide vers le Bien et vers la Piété, et nous éloigne de la tentation du péché.
Nous devons maintenir et profiter de cet héritage spirituel que nous lègue le mois béni du Ramadan héritage fait de prières assidues, de bonté à l’égard des autres, de maitrise de soi et de sa langue, de pondération, de lecture régulière du Coran etc. afin de toujours mériter d’Allah le tout miséricordieux et afin aussi d’avoir une communauté solidaire, pieuse et bien guidée.
Chers frères et sœurs
Fidèles musulmans,
Au moment où je vous adresse, ces vœux, mes pensées pieuses sont tournées encore comme c’est régulièrement le cas vers mes prédécesseurs, Cheick Boikary FOFANA et Cheick Mamadou TRAORE, rappelés dans la miséricorde d’Allah au cours de ces deux ramadans derniers à moins d’un an d’intervalle entre leurs dates respectives de décès.
Plaise à ALLAH, de les recevoir, eux et l’ensemble des musulmans qui nous ont précédés dans l’au-delà dans son paradis FIRDAWS.
Amine.
Très Chers fidèles musulmans,
Chers frères et chères sœurs
Notre joie manifestée à l’occasion de l’Aïd-el-fitr, ne doit pas nous faire perdre de vue la présence toujours manifeste de la maladie à coronavirus avec cette 2è vague plus mortelle à laquelle notre pays essaie de faire face. Tant que cette épidémie, véritable épreuve auquel Allah soumet notre humanité sévit, nous n’aurons de cesse d’appeler à une constante vigilance et de réitérer notre soutien aux mesures prises par L’Etat de Côte d’Ivoire pour lutter contre la COVID 19.
C’est le lieu de traduire nos félicitations aux autorités sanitaires avec à leur tête Son Excellence le Président de la république Alassane OUATTARA pour la qualité de la riposte face au covid-19 et pour la disponibilité des Vaccins GRATUITS contre ce virus mortel.
Je renouvelle à cet effet, mon appel à l’ensemble des musulmans de Côte d’Ivoire à se faire vacciner.
Le vaccin contre la COVID 19 est le seul moyen actuel pour nous sauver de cette maladie qui continue d’endeuiller les familles.
Je nous exhorte à continuer également de respecter scrupuleusement toutes les mesures barrières.
Fidèles musulmans,
Cher frères et sœurs dans la foi
Je vous renouvelle encore avec le même entrain et le même enthousiasme mes meilleurs vœux ainsi que mes ardents souhaits de bonheur, de santé pour vous-même et vos différentes familles.
Qu’Allah nous guide sur le bon chemin et nous accorde sa grâce divine.
Puissent les vœux formulés renforcer la paix, la concorde et la réconciliation dans les cœurs et dans les esprits de chacun d’entre nous.
Amine.
Bonne fête de l’Aïd-el-fitr à l’ensemble de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire et du Monde.
Assalamou Alleykoum Wa Rahmatoullahi Wa Barakatahou ! “

Sapel

Comments

comments

What Next?

Recent Articles