12022021Headline:

Coronavirus : les parents du premier décès en Côte d’Ivoire ignoraient qu’il était infecté

La Côte d’Ivoire enregistre son premier décès du coronavirus (COVID-19) L’annonce a été faite par Aka Aouélé ministre de la Santé et de l’hygiène publique le dimanche 29 mars 2020. Le bilan est de 165 cas confirmés, quatre guéris et un décès. Nos informations ont révélé qu’il s’agirait d’une dame qui avait fréquemment des crises de diabète.

Rentrée récemment de France, elle a piqué une crise et ses proches ont tout de suite pensé qu’elle faisait encore une de ses crises due au diabète. Selon les termes d’Aka Aouélé,  »Diagnostic post-mortem », son statut positif au coronavirus (COVID-19) n’a été révélé qu’après son décès. De fait, la malade de 58 ans, a été admise en clinique le 25 mars et a tout de suite été conduite en réanimation, alors qu’elle était inconsciente. Des examens et prélèvements cliniques ont donc été faits et certains résultats étaient attendus. Malheureusement, elle est décédée, deux jours après son admission en clinique. Son résultat au test du coronavirus est tombé après sa mort. Savait-elle qu’elle avait été atteinte du coronavirus ? Ignorait-elle son statut ? L’on ne le saura jamais. La seule chose certaine est que ses proches ignoraient son statut. Et le personnel médical qui l’a su après sa mort.

Toutes ces personnes autour d’elle, n’avaient donc pas mesuré le danger, avant d’avoir connaissance des résultats. Quand on sait le mode rapide de contamination de ce virus, tout cet entourage pourrait être susceptible d’avoir contracté le (COVID-19). Et, devrait être mis en isolement pour éviter de contaminer d’autres personnes.  »Le COVID-19 est extrêmement contagieux et se propage rapidement, au contact ou en étant simplement à proximité d’une personne atteinte. », indiquait Alassane Ouattara lors de son adresse à la nation.

Rappelons que pour freiner la propagation du virus, les autorités ivoiriennes ont décidé de restreindre dès ce dimanche à minuit les déplacements de personnes entre la ville d’Abidjan et les autres villes du pays. Avec le nombre de cas qui augmentait quotidiennement, Alassane Ouattara, dans une adresse à la nation le lundi 23 mars 2020 a renforcé les mesures contre le COVID-19.

Ce sont notamment, la fermeture de tous les maquis et restaurants, l’instauration d’un couvre-feu de 21h00 à 5h00 du matin, la régulation des transports interurbains, intercommunaux, intra-communaux et l’interdiction des déplacements non autorisés entre Abidjan et l’intérieur du pays, la détection précoce, la prise en charge rapide et l’isolement en toute confidentialité des malades.

Ainsi que la mise en place d’un centre d’appels dédié au Covid-19 et d’un système d’alerte et de suivi utilisant notamment les nouvelles technologies de la communication.

.afriksoir.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles